Stephen Colbert

Citations « Stephen Colbert » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher
Stephen Colbert en 2007.

Stephen Colbert, né le 13 mai 1964, est un animateur, humoriste et satiriste américain.

Stephen Colbert (personnage)[modifier]

Stephen Colbert, le personnage.

Gala des correspondants de la Maison-Blanche (2006)[modifier]

The Colbert Report[modifier]

Voir The Colbert Report.

I Am America[modifier]

Voir I Am America (And So Can You!).

America Again[modifier]

Voir America Again: Re-becoming The Greatness We Never Weren't.

Stephen Colbert (acteur)[modifier]

Un beau moment de professionnalisme. Vous passez des années à travailler sur une satire convaincante, et la seule chose que les gens retiennent, c'est que vous faites l'amour à une banane avant d'éclater de rire. Ce qu'on ne voit pas dans la vidéo, c'est que c'est Jon qui a commencé à rire le premier. Et je suis un être faible. Parce que même si je cherche à faire rire le public, ce que je veux vraiment, c'est faire rire Jon.

  • (en) Such a proud moment of professionalism. You work for years crafting cogent satirical essays and the thing that everybody remembers is me making love to a Chiquita and bursting into laughter. What you can't see off camera is Jon started laughing first. And then I'm weak. As much as I want to make the audience laugh, I really want to make Jon laugh.
  • (en)« Show Off », Stephen Colbert (Mandi Bierly), Entertainment Weekly, 13 août 2004 (lire en ligne)

Je n'avais pas réalisé à quel point j'étais devenu libéral jusqu'à ce qu'on de demande de faire des choix comiques passionnés plutôt que des choix comiques efficaces.

  • (en) I didn't realize quite how liberal I was until I was asked to make passionate comedic choices as opposed to necessarily successful comedic choices.
  • (en)« Fresh Air », Stephen Colbert, NPR, 24 janvier 2005 (lire en ligne)

Mon personnage est arrogant, mal informé, bien-intentionné, mais c'est un imbécile. Et donc on se dit : donnons-lui une promotion !

  • (en) My character is self-important, poorly informed, well-intentioned, but an idiot… So we said, "Let's give him a promotion."
  • (en)« Colbert spoofs cable news on Daily Show spinoff », Stephen Colbert, Associated Press, 31 octobre 2005, p. 1

Le langage a toujours été important en politique, mais il l'est d'autant plus dans la lutte politique actuelle. Parce que si vous décrétez que l'information ne veut rien dire, il n'y a plus de réalité objective. Dans le premier épisode [du Colbert Report] qu'on a fait il y a un an, ça a été notre thèse principale : ce que vous voulez être vrai doit être la seule chose qui importe. Bien-sûr, à l'époque, on pensait que c'était une blague.

  • (en) Language has always been important in politics, but language is incredibly important to the present political struggle. Because if you can establish an atmosphere in which information doesn't mean anything, then there is no objective reality. The first show we did, a year ago, was our thesis statement: What you wish to be true is all that matters, regardless of the facts. Of course, at the time, we thought we were being farcical.
  • (en)« Stephen Colbert Has America by the Ballots », Stephen Colbert (Adam Sternbergh), New York Magazine, 16 octobre 2006 (lire en ligne)

Je ne me vois absolument pas comme un journaliste. Je suis un comédien de bout en bout. Vous pouvez m'ouvrir le bide et compter les compter les lignes de blagues. Si les gens apprennent quelque chose en regardant [The Colbert Report], c'est un dommage collatéral.

  • (en) I don't perceive my role as a newsman at all. I'm a comedian from stem to stern. You can cut me open and count the rings of jokes. If people learn something about the news by watching the show, that is incidental to my goal.
  • (en)« Harvard University: A Conversation with Stephen Colbert », Stephen Colbert, Université d'Harvard, 1er décembre 2006 (lire en ligne)

Je dirai que le rire est un remède à tout. Mais c'est même plus que ça. C'est comme un régime entier d'antibiotiques et de corticoïdes. Le rire fait dégonfler notre psyché nationale et il applique par-dessus une crème antibiotique... Manifestement, c'est un défi de faire venir la lumière dans l'obscurité, mais c'est mieux que de rien faire d'autre que pleurer.

  • (en) I would say laughter is the best medicine. But it’s more than that. It’s an entire regime of antibiotics and steroids. Laughter brings the swelling down on our national psyche, and then applies an antibiotic cream... Obviously, it’s a challenge to make light of the darkness but, um, it’s better than crying about it.
  • (en)« Stephen Is King! », Stephen Colbert (Dan Snierson), Entertainment Weekly, 11 janvier 2007 (lire en ligne)


À propos de Stephen Colbert[modifier]

Annexes[modifier]

Articles connexes[modifier]

Lien externe[modifier]

  • (en) Colbert Nation, site officiel de l'émission The Colbert Report sur Comedy Central

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimedia :

Ressources multimédia sur Commons.

Article sur Wikipedia.