Star Trek : Deep Space Nine

Citations « Star Trek : Deep Space Nine » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Star Trek : Deep Space Nine est une série télévisée américaine.

Saison 1[modifier]

Épisode 1-2 (pilote)[modifier]

Entité du vortex : — Perdue ? Que veut dire ce mot ?
Benjamin Sisko : Dans une existence linéaire, il est impossible de récupérer ce qu'on a laissé derrière soi... c'est donc perdu.
Entité du vortex : Il est inconcevable de penser qu'une espèce puisse exister de cette manière.

  • Avery Brooks et voix de l'entité, Star Trek : Deep Space Nine, saison 1, épisode 1-2 (« L'Emissaire », Emissary, à 01h 03 mn), écrit par Rick Berman, Michael Piller.


Entité du vortex : Votre nature linéaire est en soi destructive. Vous ne vous souciez pas des conséquences de vos actes.

  • Voix, Star Trek : Deep Space Nine, saison 1, épisode 1-2 (« L'Emissaire », Emissary, à environ 01h 07mn), écrit par Rick Berman, Michael Piller.


Saison 4[modifier]

Épisode 22[modifier]

Michael Eddington à Benjamin Sisko : Vous savez, d'une certaine façon, vous êtes pires que les Borgs. Ils annoncent l'assimilation. Vous, c'est plus sournois. Vous assimilez des gens sans qu'ils s'en rendent compte.

  • (en) You know, in some ways you're worse than the Borg. At least they tell you about their plans for assimilation. You're more insidious... you assimilate people and they don't even know it.
  • Kenneth Marshall, Star Trek : Deep Space Nine, saison 4, épisode 22 (« Pour la cause », For The Cause), écrit par Ronald D. Moore (trad. Mireille Sirvain).


Épisode 26[modifier]

Garak : Enfin, Monsieur Worf, vous êtes un Klingon, ne me dîtes pas que vous n'êtes pas tenté par un petit génocide au nom de l'auto-défense et du bien être général.
Worf : Je suis un guerrier, pas un meurtrier.

  • Andrew Robinson, Michael Dorn, Star Trek : Deep Space Nine, saison 4, épisode 26 (« Flux brisé », Broken Link), écrit par George A. Brozak, Robert Hewitt Wolfe, Ira Steven Behr.


Saison 5[modifier]

Épisode 15[modifier]

Ikat'ika' : Je cède. Je ne saurai vaincre ce Klingon. Tout ce que je peux faire, c'est le tuer et cela n'a aucun intérêt à mes yeux.

  • James Horan, Star Trek : Deep Space Nine, saison 5, épisode 15 (« À la lumière de l'enfer », By Inferno's Light), écrit par Ira Steven Behr, Robert Hewitt Wolfe.


Saison 6[modifier]

Épisode 6[modifier]

Gul Dukat : La plus grande désillusion de ma vie, c'est que les Bajorans refusent toujours de voir en moi un libérateur envoyé par la providence. Je les ai protégés de mille dangers, j'ai veillé sur eux comme un père veille sur ses enfants. Mais aujourd'hui, y a-t-il ne serait-ce qu'un buste de moi sur Bajor ?
Weyoun : — Je parierais que non.
Gul Dukat : — Et vous auriez raison.

  • Marc Alaimo, Jeffrey Combs, Star Trek : Deep Space Nine, saison 6, épisode 6 (« Le Sacrifice des anges », Sacrifice of Angels), écrit par Ira Steven Behr, Hans Beimler.


Épisode 7[modifier]

Martok : — Nous sommes klingons, Worf. Nous n'embrassons pas les autre cultures, nous les conquérons.

  • J. G. Hertzler, Star Trek : Deep Space Nine, saison 6, épisode 7 (« Vous êtes cordialement invités », You're Cordially Invited), écrit par Ronald D. Moore.


Sirella  : Avec le feu et l'acier, les dieux forgèrent le cœur du Klingon. Il battit si fort, résonna si violemment, que les dieux s'écrièrent : « Aujourd'hui, nous avons donné naissance au cœur le plus fort de tout l'univers. Nul ne saura lui faire face sans trembler devant sa force. » Mais un jour le cœur klingon s'affaiblit, il se mit à vaciller et les dieux demandèrent : « Pourquoi as-tu faibli ? Nous avons fait de toi le cœur le plus robuste de la création. » — Et le cœur répondit : « — Je suis seul. » Et les dieux reconnurent leur erreur. Alors ils retournèrent forger un autre cœur. Mais le second cœur battait plus fort que le premier et le premier fut jaloux de sa puissance. Heureusement, le second cœur était gouverné par la sagesse. « Unissons-nous et nulle force ne saura nous arrêter. » Et lorsque les deux cœurs se mirent à battre à l'unisson, ils remplirent alors les cieux d'un terrible son. Les dieux connurent la peur. Ils tentèrent de fuir, mais trop tard. Les cœurs klingons détruisirent les dieux qui les avaient créés et réduisirent les cieux en cendres. De ce jour, nul ne peut s'opposer au battement de deux cœurs klingons.

  • Ce texte est dit par la femme de Martok lors du mariage Klingon de Worf et Jadzia Dax.
  • Shannon Cochran, Star Trek : Deep Space Nine, saison 6, épisode 7 (« Vous êtes cordialement invités », You're Cordially Invited), écrit par Ronald D. Moore.


Saison 7[modifier]

Épisode 7[modifier]

Kor : Savourez les fruits de la vie, mes jeunes amis. Ils sont si doux lorsqu'ils sont fraîchement cueillis de la vigne. Mais ne vivez pas trop longtemps. Ils deviennent amers... avec le temps.

  • John Colicos, Star Trek : Deep Space Nine, saison 7, épisode 7 (« De retour au combat » (Once More unto the Breach), écrit par Ronald D. Moore (trad. Frédérique Bellec).


Règles de l'Acquisition ferengies citées dans DS9[modifier]

Quark : L'avidité est éternelle. (10eme règle de l'Aquisition)

  • (en) Greed is eternal.
  • Armin Shimerman, Star Trek : Deep Space Nine, saison 3, épisode 16 (« Le plan des prophètes », Prophet Motive), écrit par Ira Steven Behr, Robert Hewitt Wolfe (trad. Marjorie Marais).


Quark : La guerre est bonne pour les affaires. (34eme règle de l'Aquisition)

  • (en) War is good for business.
  • Armin Shimerman, Star Trek : Deep Space Nine, saison 3, épisode 15 (« Destinée », Destiny), écrit par David S. Cohen, Martin A. Winer.


Jadzia Dax : La paix est bonne pour les affaires. (35eme règle de l'Aquisition)

  • (en) Peace is good for business.
  • Terry Farrell, Star Trek : Deep Space Nine, saison 3, épisode 15 (« Destinée », Destiny), écrit par David S. Cohen, Martin A. Winer.


Citations récurrentes[modifier]

Brunt : Brunt, de l'AFC.

  • Jeffrey Combs, Star Trek : Deep Space Nine, saison 4, épisode 25 (« Un contrat est un contrat », Body Parts, et autres épisodes), écrit par Louis P. DeSantis, Robert J. Bolivar, Hans Beimler.


Soldats Jem'Hadar : La victoire, c'est la vie !

  • (en) Victory is life
  • Acteurs divers, Star Trek : Deep Space Nine, saison 5, épisode 15 (« À la lumière de l'enfer », By Inferno's Light, et autres épisodes), écrit par Ira Steven Behr, Robert Hewitt Wolfe.


Autres projets: