Silence

Citations « Silence » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Le silence est l'absence de son. Le contraire du silence est le bruit ou le son. Voir aussi

Poésie[modifier]

Dialogues avec l'ange[modifier]

Au commencement était le Silence.
Du sein du Silence est né le Son.
Le Son est l'Amour.
Le Son est le Fils du Seigneur.
Le Seigneur est le Silence.
Au sein du Silence reposait le Son.


Henri de Régnier, Les jeux rustiques et divins, 1897[modifier]

Je t’entendais jadis du fond des soirs d’ennui
Gémir avec le câble et la mâture
Et les grands et calmes oiseaux
Dont l’aile frôle le silence,
Je t’entends au fond des soirs d’ennui
Pleurer dans l’ombre où l’Heure a fui
Avec les ailes du Silence.

  • « Refrain », dans Les jeux rustiques et divins, Henri de Régnier, éd. Mercure de France, 1897, p. 231


Roman[modifier]

Terre des hommes, Antoine de Saint-Exupéry[modifier]

Ce n'est pas la distance qui mesure l'éloignement. Le mur d'un jardin de chez nous peut enfermer plus de secrets que la mur de Chine, et l'âme d'une petite fille est mieux protégée par le silence que ne le sont, par l'épaisseur des sables, les oasis sahariennes.


Anne Calife, Paul et le Chat, 2004[modifier]

J'aime le silence, qui allonge, étire tandis que le bruit écourte, énerve. Le silence de la télévision est aussi bavard que ses horribles images. Nul besoin d'entendre claquer les bombes pour savoir qu'elles tombent. Ni besoin d'entendre le bruit des vitres cassées pour savoir qu'on pille. Ni besoin de voir les bouches ouvertes pour savoir qu'elles crient. Vraiment pas.

  • Paul et le Chat, Anne Calife, éd. Mercure de France, réedition Menthol House, 2004 (ISBN 978-2-9599680-2-0), p. 83


Alexis ou le Traité du vain combat, Marguerite Yourcenar[modifier]

Le silence ne compense pas seulement pour l'impuissance des paroles humaines, il compense aussi, pour les musiciens médiocres, la pauvreté des accords. Il m'a toujours semblé que la musique ne devrait être que du silence, et le mystère du silence, qui chercherait à s'exprimer. Voyez, par exemple, une fontaine. L'eau muette emplit les conduits, en déborde, et la perle qui en tombe est sonore. Il m'a toujours semblé que la musique ne devrait être que le trop-plein d'un grand silence.

  • « Alexis ou le Traité du vain combat » (1929), dans Œuvres romanesques, Marguerite Yourcenar, éd. Gallimard, coll. Bibliothèque de la Pléiade, 1982 (ISBN 2-07-011018-4), p. 49


Lointain, Eduardo Halfon[modifier]

Nous marchâmes en silence, un silence agréable, semblable à celui d'un film muet où ce n'est plus vraiment du silence, mais un état normal.

  • « Lointain » (2008), dans Les bonnes nouvelles de l'Amérique latine, Eduardo Halfon (trad. Serge Mestre), éd. Gallimard, coll. Du monde entier, 2010 (ISBN 978-2-07-012942-3), p. 237


L’amour dans une langue morte, Lee Siegel[modifier]

Le silence a une manière à lui de faire que les choses qui sont arrivées ne le sont pas.

  • L’amour dans une langue morte, Lee Siegel (trad. M.-O. Probst et A. Porte), éd. Philippe Picquier, 2003, p. 394


Le cantique des innocents[modifier]

Du fait de sa profession, Brunetti était devenu un maître dans l'art des silences et il était capable d'en discerner la qualité comme un chef d'orchestre distingue les timbres des diverses cordes. Il y avait des silences absolus, de vraies déclarations de guerre, après lesquels rien ne viendrait en réaction aux questions ou aux menaces. Il y avait les silences attentifs, après lesquels celui qui avait parlé mesurait l'impact de ses propos sur son auditeur. Et il y avait les silences épuisés, qu'il fallait respecter jusqu'à ce que celui qui parlait ait repris le contrôle de ses émotions.

  • Le cantique des innocents, Donna Leon (trad. W.O. Desmond), éd. Calmann-Levy, 2010, p. 94-95


Autres[modifier]

Essais, Michel de Montaigne[modifier]

Le silence et la modestie sont qualités très commodes à la conversation.


Oscar Wilde[modifier]

Un poète raté disait à Oscar Wilde :
- Il y a contre moi une véritable conspiration du silence. Que dois-je faire ?
- Ralliez-vous-y, répondit aimablement Oscar Wilde.

  • « Sagesse », non signé, Constellation, nº 165, Janvier 1962, p. 101


Série télévisée[modifier]

NUMB3RS[modifier]

Larry : On peut contempler le silence, mais jamais le trouver.

  • (en) Larry : You can contemplate silence, but you can never find it.
  • (en) Peter MacNicol, NUMB3RS, Saison IV, Épisode 01 (Trust Metrics), écrit par Ken Sanzel (trad. Wikiquote).


Autres projets: