Marine Le Pen

Citations « Marine Le Pen » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher
Marine Le Pen, en mai 2005.

Marine Le Pen, née le 5 août 1968 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), est une avocate et femme politique française.

Citations[modifier]

Les grands principes du Front National ont toujours été les mêmes. Rétablir l'autorité de l'État ou rétablir la souveraineté nationale, et assurer la pérennité de la civilisation, voilà les grands principes qui sont les nôtres.

  • Marine Le Pen, Le Grand Journal, Canal +, 22 mars 2011


Mais le déni de démocratie, et tous ceux qui me suivent le savent bien, ne se situe pas qu'au niveau de l'élection présidentielle: à l'Assemblée nationale, 15 à 20% d'électeurs français - les nôtres - sont privés chroniquement de représentation, sans que cela pose plus de problèmes que ça aux représentants des autres partis, si sourcilleux, en paroles, avec les grands principes démocratiques. Mais ce refus de prendre en compte les aspirations d'une grosse minorité ou d'une nette majorité (...) du peuple français, va bien au-delà de la simple représentation de notre courant: les Français, en effet, ne sont pas consultés sur les grandes questions les concernant, de l'immigration à la souveraineté, précisément parce que les élites mondialisées qui nous gouvernent ne veulent plus entendre parler d'identité et de souverainetés nationales.

  • « La Démocratie c'est nous! », Marine Le Pen, L'esprit de la France, nº 5, mars/avril 2012, p. 3


La rapide mise hors d'état de nuire du criminel de Montauban et de Toulouse est une bonne nouvelle pour tous nos compatriotes, musulmans, juifs et chrétiens, également menacés par le fanatisme délirant d'un djihadiste français. Cette identification puis cette arrestation sont à mettre au crédit du professionnalisme de nos policiers et enquêteurs. Je n'en dirai pas autant de nos gouvernants, notamment Claude Guéant et Nicolas Sarkozy. Le premier a laissé se promener dans la nature un homme dont il savait qu'il avait effectué un stage de djihadiste en Afghanistan et au Pakistan. C'est une "faute grave" et qui justifierait une sanction, si nous n'étions pas si près d'une échéanche électorale décisive. Le second - si je puis dire - est mal placé pour stigmatiser l'islamisme radical et meurtrier, lui qui a laissé ouvertes les vannes de l'immigration, clandestine et régulière, et donc créé le terreau propice aux extrémistes.

  • « Drames de Montauban et de Toulouse: islamisme + laxisme! », Marine Le Pen, L'esprit de la France, nº 6, avril/mai 2012, p. 3


Dans les drames atroces de Montauban et de Toulouse, la France voit l'Afghanistan se transporter sur son territoire national. Le sanglant dément de Montauban a prétexté la présence français dans ce pays pour tirer dans le dos de quatre de nos soldats. Quatre victimes française supplémentaires, en somme, de cette guerre qui n'est pas la nôtre.

  • A propos de Mohammed Merah, des Forces françaises en Afghanistan et des Pertes militaires françaises en Afghanistan
  • « Drames de Montauban et de Toulouse: islamisme + laxisme! », Marine Le Pen, L'esprit de la France, nº 6, avril/mai 2012, p. 3


Le problème c'est qu'en France le Qatar ne s'intéresse pas qu'au PSG: il a créé un fonds d'investissement de 50 millions d'euros pour aider les jeunes entrepreneurs des "quartiers". Mais, à travers le business et l'action sociale, les Qataris s'efforcent de diffusier parmi les jeunes Français d'origine musulmane la religion-idéologie wahhabite - la tendance la plus obscurantise, la plus proche du salafisme, de l'islam, dont l'autre bastion est l'Arabie séoudite.

  • « Drames de Montauban et de Toulouse: islamisme + laxisme! », Marine Le Pen, L'esprit de la France, nº 6, avril/mai 2012, p. 3


Quand on s'inquiète ou prétend s'inquiéter de la montée en puissance, notamment en France, du fondamentalisme le plus anti-occidental, il ne faut pas avoir peur de déterminer les responsabilités, et donc de dénoncer le rôle d'un émirat islamiste prosélyte, d'autant plus dangereux qu'il est riche à milliards, le Qatar. Un nain géographique, mais un géant géopolitique grâce à ses pétro-dollars, qu'il déverse sans compter chez nous aux deux extrémités du spectre social: la classe politique et les banlieues défavorisées.

  • « Drames de Montauban et de Toulouse: islamisme + laxisme! », Marine Le Pen, L'esprit de la France, nº 6, avril/mai 2012, p. 3


[la mondialisation] consiste à faire fabriquer par des esclaves pour vendre à des chômeurs


L'UMP va exploser. Ce parti n'est même pas capable de définir sa ligne politique pour les présentes élections. Ce sont ses dirigeants que nous visons, car l'immense majorité des militants UMP partage nos opinions. Ses responsables, en revanche, sont totalement soumis à l'idéologie socialiste.

  • « "Présidente en 2017? C'est possible!" », Marine Le Pen, propos recueillis par Jean-Noël Cuénod, Tribune de Genève (ISSN 1010-2248), 2-3 juin 2012, p. 7


Mélenchon prétend défendre les ouvriers, c'est faux. Moi, je les protège en m'opposant à l'immigration qui fait baisser les salaires des travailleurs français. Jadis, le communiste Georges Marchais ne disait pas autre chose que ce que j'affirme aujourd'hui.

  • « "Présidente en 2017 ? C'est possible!" », Marine Le Pen, propos recueillis par Jean-Noël Cuénod, Tribune de Genève (ISSN 1010-2248), 2-3 juin 2012, p. 7


(...) les ressorts profonds de cette crise sont dans la relation qu’entretient l’élite au pouvoir avec le peuple et la nation. Le peuple français a des réserves immenses de patriotisme, et sait intuitivement que la nation est le cadre indépassable des solidarités, des fraternités et des réussites collectives. L’élite dans sa majorité a, en revanche, tourné le dos à la nation, ne croit plus en la France, lui voit un passé mais pas d’avenir. C’est de cette discordance majeure que naît la crise : le peuple réclame au politique de faire de la politique pour résoudre ses problèmes et lui offrir de nouvelles perspectives, quand le politique donne en catimini les clés à d’autres et compense par une communication devenue envahissante.

  • « Nous sommes en pleine “crise de France” », Marine Le Pen, Boulevard Voltaire, 20 novembre 2013 (lire en ligne)


Citations sur Marine Le Pen[modifier]

Lorsqu'au congrès de Nice, une quinzaine de journalistes m'ont dit que Marine Le Pen était "adoubée" (sic!) par les médias, je leur ai manifesté mon étonnement devant cette exhumation d'un terme de chevalerie. Cet "adoubement" là est justement celui dont je me méfie, celui que je refuse. Je ne crois guère en effet à la "chevalerie médiatique"!

  • « Entretien Bernard Antony - La priorité doit aller à la jeunesse française », Bernard Antony, propos recueillis par la rédaction, Jeune Résistance (ISSN 1279 - 4759), nº 32, automne 2003, p. 19


Articles connexes[modifier]

Autres projets: