Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours

Citations « Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours est un film américano-néo-zélandais réalisé par Peter Jackson et sorti en 2002, adapté du deuxième tome du roman Le Seigneur des anneaux de J. R. R. Tolkien et second volet d'une trilogie.

Citations[modifier]

Legolas : Ils ont des sentiments mon ami, et cela grâce aux Elfes. Ils ont réveillé les arbres et leur ont appris à parler.
Gimli : Des arbres qui parlent. Et les arbres de quoi est-ce que ça parle, hein ? À part de la consistance des crottes d'écureuil.


Aragorn : Vous êtes adroite avec une lame.
Éowyn : Les femmes de ce pays ont appris à les manier. Celles qui n'ont pas d'épée meurent par elle. Je ne crains ni la douleur, ni la mort.
Aragorn : Que craignez-vous gente dame ?
Éowyn : Une cage. Rester derrière des barreaux jusqu'à ce que l'usure et l'âge les acceptent et que toute forme de courage ait disparu irrévocablement.

  • Viggo Mortensen et Miranda Otto, Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours (2002), écrit par Fran Walsh, Philippa Boyens, Peter Jackson et Stephen Sinclair


(Sam fait cuire les lapins que Gollum a attrapé)
Gollum : Qu'est-ce qu'il fait ? Stupide Hobbit joufflu, ça les abime.
Sam : Abimer quoi ? Ils n'ont presque pas de viande. Ce qu'il nous faudrait, c'est des bonnes patates.
Gollum : C'est quoi des patates, mon précieux ? Qu'est-ce que c'est ?
Sam : Pommes de terre, idiot. En bouillie, en purée, en rondelles dans un ragoût. De bonnes grosses frites dans l'huile pour accompagner du poisson frit. Même vous n'y résisteriez pas.
Gollum : Oh si, nous y résisterions. Gâcher ainsi du bon poisson. Nous, nous le préférons cru et frétillant. Gardez vos vilaines frites.
Sam : Vous êtes désespérant.

  • Andy Serkis et Sean Astin, Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours (2002), écrit par Fran Walsh, Philippa Boyens, Peter Jackson et Stephen Sinclair


Elrond : Si Sauron est vaincu et Aragorn proclamé roi et que tous tes espoirs deviennent réalité, tu devras malheureusement goûter à l'amertume de la mortalité. Que ce soit par les dégâts du temps ou par l'épée, Aragorn mourra et rien ne pourra te réconforter, rien ne pourra soulager la douleur de son trépas. Il en viendra à mourir, une image de la splendeur des rois des Hommes dans une gloire non ternie avant la destruction du monde. Mais toi, ma fille, tu erreras sans fin dans les ténèbres et le doute, comme la nuit d'hiver qui tombe sans bruit. Ici tu demeureras, prisonnière de ta douleur, sous les arbres qui dépérissent jusqu'à ce que le monde ait changé et que les longues années de ta vie se soient écoulées totalement. Arwen, il n y a rien pour toi ici, hormis la mort.

  • Hugo Weaving, Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours (2002), écrit par Fran Walsh, Philippa Boyens, Peter Jackson et Stephen Sinclair


Merry : Ça dure depuis des heures.
Pippin : Ils ont bien dû décider quelque chose à présent.
Sylvebarbe : Décider ? Non. Nous venons juste de finir de nous dire bonjour.
Merry : Mais c'est la nuit, plus le jour. Vous n'avez pas l'éternité.
Sylvebarbe : Ne soyez pas si hâtif.

  • Dominic Monaghan, Billy Boyd et John Rhys-Davies, Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours (2002), écrit par Fran Walsh, Philippa Boyens, Peter Jackson et Stephen Sinclair


Gimli : C'est bon, on peut les avoir.
Aragorn : Ils sont très loin.
Gimli (à contrecœur) : Lancez-moi.
Aragorn : Pardon ?
Gimli : Je ne peux pas sauter aussi loin alors lancez-moi... mais ne le dites pas à l'Elfe.
Aragorn : Pas un mot.

  • John Rhys-Davies et Viggo Mortensen, Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours (2002), écrit par Fran Walsh, Philippa Boyens, Peter Jackson et Stephen Sinclair


Sam : C'est comme dans les grandes histoires, monsieur Frodon, celles qui importaient vraiment, celles où il y avait dangers et ténèbres. Parfois, on ne voulait pas connaître la fin car elle ne pouvait pas être heureuse. Comment le monde pouvait-il redevenir comme il était avec tout ce qui s'y était passé ? Mais, en fin de compte, elle ne fait que passer cette ombre, même les ténèbres doivent passer. Un jour nouveau viendra et, lorsque le soleil brillera, il n'en sera que plus éclatant. C'était ces histoires dont on se souvenait et qui signifiaient tellement même lorsqu'on était trop petit pour comprendre. Et je crois, monsieur Frodon, que je comprends. Je sais maintenant. Les personnages de ces histoires avaient trente-six occasions de se retourner mais ils ne le faisaient pas, ils continuaient leur route parce qu'ils avaient foi en quelque chose.
Frodon : En quoi avons-nous foi, Sam ?
Sam : Il y a du bon en ce monde, monsieur Frodon, et il faut se battre pour cela.

  • Sean Astin et Elijah Wood, Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours (2002), écrit par Fran Walsh, Philippa Boyens, Peter Jackson et Stephen Sinclair


Legolas : Au total... quarante-deux.
Gimli : Quarante-deux ! Ce n'est pas mal pour un principicule elfe aux oreilles pointues. Pour ma part, je suis assis sur mon quarante-troisième.
(Legolas décoche une flèche dans le corps de l'Orque sur lequel Gimli est assis)
Legolas : Quarante-trois.
Gimli : Il était déjà mort.
Legolas : Il bougeait encore.
Gimli : Il bougeait encore parce que ma hache était enfoncée dans son système nerveux.

  • Orlando Bloom et John Rhys-Davies, Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours (2002), écrit par Fran Walsh, Philippa Boyens, Peter Jackson et Stephen Sinclair


(Merry et Pippin viennent de découvrir le cellier de Saroumane)
Merry : De la feuille de Longoulet. La meilleure herbe à pipe de toute la région sud.
Pippin : Oh, c'est parfait. Un baril chacun. Attends, tu crois qu'on devrait partager avec Sylvebarbe ?
Merry : Partager ? Non. Des plantes mortes. Il ne comprendrait pas. Ça pourrait être de la famille.
Pippin : Oh, j'ai saisi. Ne soyons pas hâtifs.

  • Dominic Monaghan et Billy Boyd, Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours (2002), écrit par Fran Walsh, Philippa Boyens, Peter Jackson et Stephen Sinclair


Sam : Je me demande si les gens diront un jour « Écoutons l'histoire de Frodon et de l'anneau » et je répondrai « Oh oui, c'est une de mes histoires favorites ». « Frodon était très courageux n'est-ce pas papa ? » « Oui mon garçon, c'est le plus célèbre des Hobbits et ce n'est pas peu dire. »
Frodon : Tu as oublié l'un des personnages principaux : Sam Gamegie le brave. Je veux en entendre plus sur Sam. Frodon ne serait pas allé bien loin sans Sam.

  • Sean Astin et Elijah Wood, Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours (2002), écrit par Fran Walsh, Philippa Boyens, Peter Jackson et Stephen Sinclair


Autres projets: