L'Enfer du dimanche

Citations « L'Enfer du dimanche » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

L'Enfer du dimanche (Any Given Sunday) est un film réalisé par Oliver Stone en 1999 et ayant pour thème le football américain.

Citations[modifier]

[On vient apprendre au Dr Mandrake que le quarterback remplaçant s'est blessé]

Dr Harvey Mandrake : Cherubini ? Quoi, il est tombé du banc de touche ? Il me fera quoi le prochain... Des stigmates ?


Luther « Shark » Lavay : Pour chaque gars qui sort du rang, pour chaque Barry Sanders, pour chaque Jerry Rice, t'as une centaine de blacks dont t'entends jamais parler. C'est sûr, le jeu t'as appris à frimer, à la ramener, à cogner. Mais quoi d'autre ? D'un seul coup, t'as plus de pognon, t'as plus de femme, plus d'applaudissements, plus de rêves. Ce que j'essaie de te dire, c'est ça Willie. Quand un homme se retourne sur sa vie, faut qu'il puisse être fier de tout ce qu'il a fait, pas seulement des années où il portait son casque, pas seulement des souvenirs de quand il était bon. Faut que t'apprennes ça Willie, là-dedans. Si tu le fais pas, tu seras pas un homme, tu seras qu'un tocard.

  • Lawrence Taylor, L'Enfer du dimanche (1999), écrit par John Logan, Daniel Pyne et Oliver Stone


Tony D'Amato : Vous savez, quand vous prenez de l'âge dans la vie, des choses vous sont enlevées. Ça fait partie de la vie, mais ça on ne peut le comprendre qu'une fois qu'on commence à les perdre. On découvre que la vie se joue sur quelques centimètres, comme le football. Parce que dans ces deux jeux, la vie ou le football, la marge d'erreur est si réduite... Je veux dire, vous êtes un demi-pas en retard ou en avance, et vous ne marquez pas. [...] Les centimètres qu'il faut gagner, ils sont partout autour de nous, ils sont dans chaque opportunité de jeu, à chaque minute, à chaque seconde. Dans cette équipe, on se bat pour ce centimètre. Dans cette équipe, on se sort les tripes et on les sort à ceux qui sont autour de nous pour ce centimètre. On s'agrippe de tous nos ongles pour ce centimètre, parce qu'on sait que quand on va ajouter tous ces centimètres, c'est ça qui fera cette putain de différence entre gagner et perdre. Entre vivre et mourir. [...] Regardez le gars qui est à côté de vous, regardez dans ses yeux. Moi je crois que vous allez voir un gars qui va avancer d'un centimètre avec vous, vous allez voir un gars qui est prêt à se sacrifier pour son équipe parce qu'il sait que quand le moment va venir, vous ferez la même chose pour lui. Ça c'est une équipe messieurs, et soit nous guérissons aujourd'hui en tant qu'équipe, soit nous mourons tous en tant qu'individus.

  • Al Pacino, L'Enfer du dimanche (1999), écrit par John Logan, Daniel Pyne et Oliver Stone


Tony D'Amato : Un dimanche comme un autre. Tu vas perdre ou tu vas gagner...
Willie Beamen : Mais sauras-tu gagner ou perdre comme un homme ?

  • Al Pacino, Jamie Foxx, L'Enfer du dimanche (1999), écrit par John Logan, Daniel Pyne et Oliver Stone


Autres projets: