Ignorance

Citations « Ignorance » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Isaac Asimov[modifier]

Si le savoir peut créer des problèmes, ce n'est pas l'ignorance qui les résoudra.

  • L'univers de la science, Isaac Asimov, éd. InterEditions, 1986, p. 15


Jean-Xavier Bureau de Pusy[modifier]

Un petit nombre d’hommes de mauvaise foi vit aux dépens de l’ignorance d’un grand nombre d’hommes abusés ; si l’on éclaire les dupes, que deviendront les fripons ?

  • À propos de la multiplicité des poids et mesures servant parfois des intérêts immoraux ou illégaux.


Albert Camus[modifier]

Le mal qui est dans le monde vient presque toujours de l'ignorance, [...]


[...], le vice le plus désespérant étant celui de l'ignorance qui croit tout savoir et qui s'autorise alors à tuer.


Michel Chasles[modifier]

Depuis le VIIIe siècle jusqu'au XIIe siècle, l'Europe demeura plongée dans une ignorance profonde. L'amour et la culture des sciences furent concentrées pendant ce long interval chez un seul peuple, les Arabes de Bagdad et de Cordoue.

  • Aperçu historique sur l'origine et le développement des méthodes en géométrie, Michel Chasles, éd. Hayez, 1837, p. 487-488


Nous devons payer un juste tribut de reconnaissance aux Arabes, qui, après le déclin de l'école d'Alexandrie, et quand l'Occident était plongé pour longtemps encore dans la barbarie et l'ignorance, ont recueilli avec ardeur et intelligence les débris des sciences grecques et les connaissances orientales, qu'ils nous ont transmises vers le XIIe siècle.

  • Traité de géométrie supérieure, Michel Chasles, éd. Bachelier, 1852, p. 53


Charles Duits[modifier]

L'ignorance est comme l'ombre du savoir; plus le savoir augmente et plus augmente aussi l'ombre qui s'attache à son pied.

  • La vie le fard de Dieu – Journal 1968-1971, Charles Duits, éd. Le bois d'Orion, 1994, p. 288


Joseph Joubert[modifier]

Les hommes trouvent des motifs de défiance dans leur ignorance et dans leurs vices, et des motifs de confiance dans leurs lumières et leurs vertus. La défiance est le partage des aveugles.


Ernst Jünger[modifier]

Le monde [...] est comme un livre ; de ses feuillets innombrables, nous ne voyons que celui auquel il est ouvert.

  • Nigromontanus, cité par Lucius de Geer.
  • Héliopolis (1949), Ernst Jünger (trad. Henri Plard), éd. Christian Bourgois, coll. Le Livre de poche, 1975, p. 14


Tim Willocks[modifier]

Ce qui est visible est minuscule comparé à ce qui ne l'est pas, et la plupart des notions de Dieu se nourrissent de notre ignorance.

  • La Religion, Tim Willocks, éd. Pocket, 2006, p. 139