Harry Potter

Citations « Harry Potter » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher
Books-aj.svg aj ashton 01.svg
Il existe une fiche de références pour cette œuvre :
Harry Potter.
Pour la série de films tirée des romans voir Harry Potter (films).

Harry Potter est le titre d'une série littéraire écrite par Joanne Rowling. Elle raconte à travers sept tomes l'histoire d'un apprenti sorcier nommé Harry Potter.

Harry Potter à l'école des sorciers, 1998[modifier]

La tante Pétunia disait souvent que Dudley avait l'air d'un chérubin - et Harry disait souvent qu'il avait l'air d'un cochon avec une perruque.

  • (fr) Harry Potter à l'école des sorciers (1998), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Gallimard, coll. Gallimard, novembre 1999 (ISBN 2-07-051842-6), chap. 2 (« Une vitre disparaît »), p. 22


Entre ici étranger si tel est ton désir
Mais à l'appât du gain, renonce à obéir,
Car celui qui veut prendre et ne veut pas gagner,
De sa cupidité, le prix devra payer.
Si tu veux t'emparer, en ce lieu souterrain,
D'un trésor convoité qui jamais ne fut tien,
Voleur, tu trouveras, en guise de richesse,
Le juste châtiment de ta folle hardiesse.

  • A propos de la sécurité de la Banque (des sorciers) Gringotts.
  • (fr) Harry Potter à l'école des sorciers (1998), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Février 2001 (ISBN 2-07-051842-6), chap. 5 (« Le Chemin de Traverse »), p. 83


Severus Rogue : Ici [dans mon cours], on ne s'amuse pas à agiter des baguettes magiques, je m'attends donc à ce que vous ne compreniez pas grand-chose à la beauté d'un chaudron qui bouillonne doucement [...], ni à la délicatesse d'un liquide qui s'insinue dans les veines d'un être pour ensorceler peu à peu son esprit et lui emprisonner les sens... Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, à distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu'une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours...
Cette entrée en matière fut suivie d'un long silence. Harry et Ron échangèrent un regard en levant les sourcils. Hermione Granger était assise tout au bord de sa chaise et avait visiblement hâte de prouver qu'elle n'avait rien d'un cornichon.

  • (fr) Harry Potter à l'école des sorciers (1998), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Février 2001 (ISBN 2-07-051842-6), chap. 8 (« Le Maître des potions »), p. 138


Hermione Granger (à Harry et Ron) : J'espère que vous êtes contents de vous, on aurait pu se faire tuer, ou pire, être renvoyés. Et maintenant, si ça ne vous dérange pas, je vais me coucher.


Le commentaire du match [de Quidditch ] était assuré par Lee Jordan, un ami des jumeaux Weasley et le professeur McGonagall le surveillait de près [...]. Lee Jordan avait du mal à ne pas prendre parti.
Lee Jordan : Donc, après cette scandaleuse tricherie...
Minerva McGonagall : Jordan ! Protesta le professeur McGonagall.
Lee Jordan : Je voulais dire après cette faute révoltante...
Minerva McGonagall : Jordan, je vous préviens...
Lee Jordan : D'accord, d'accord. Flint a failli tuer l'attrapeur de Gryffondor, ce qui aurait pu arriver à n'importe qui.

  • (fr) Harry Potter à l'école des sorciers (1998), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Février 2001 (ISBN 2-07-051842-6), chap. 11 (« Le match de Quidditch »), p. 185-186


Albus Dumbledore : Ça ne fait pas grand bien de s'installer dans les rêves en oubliant de vivre.

  • (fr) Harry Potter à l'école des sorciers (1998), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Février 2001 (ISBN 2-07-051842-6), chap. 12 (« Le miroir du Riséd »), p. 219


Hagrid (à propos de Lord Voldemort) : Certains disent qu'il est mort. A mon avis, ce sont des calembredaines. Je ne crois pas qu'il y ait eu en lui quelque chose de suffisamment humain pour mourir.

  • (fr) Harry Potter à l'école des sorciers (1998), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Février 2001 (ISBN 2-07-051842-6), chap. 15 (« La forêt interdite »), p. 255


Albus Dumbledore : Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus. [...] C'est comme d'aller se coucher à la fin d'une très très longue journée.

  • (en) After all, to the well-organized mind, death is but the next great adventure.
  • (fr) Harry Potter à l'école des sorciers (1998), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Février 2001 (ISBN 2-07-051842-6), chap. 17 (« L'homme aux deux visages »), p. 290


Albus Dumbledore : [La pierre philosophale] donnait autant d'argent et permettait de vivre aussi longtemps qu'on le souhaitait ! Les deux choses que la plupart des humains désirent le plus au monde. L'ennui, c'est que les humains ont un don pour désirer ce qui leur fait le plus de mal.

  • (en) You know, the Stone was really not such a wonderful thing. As much money and life as you could want! The two things most human beings would choose above all - the trouble is, humans do have a knack of choosing precisely those things that are worst for them.
  • (fr) Harry Potter à l'école des sorciers (1998), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Février 2001 (ISBN 2-07-051842-6), chap. 17 (« L'homme aux deux visages »), p. 290


Albus Dumbledore : La peur d'un nom ne fait qu'accroître la peur de la chose elle-même.

  • (en) Fear of a name increases fear for the thing itself.
  • (fr) Harry Potter à l'école des sorciers (1998), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Février 2001 (ISBN 2-07-051842-6), chap. 17 (« L'homme aux deux visages »), p. 290


Harry Potter : Quirrell a dit que Rogue...
Albus Dumbledore : Le professeur Rogue.
Harry Potter : C'est ça, lui... Quirrell a dit que s'il me détestait, c'était parce qu'il détestait aussi mon père. C'est vrai ?
Albus Dumbledore : En effet, ils se haïssaient cordialemment. Un peu comme toi et Mr Malefoy. Et ton père a fait quelque chose qu'il n'a jamais pu lui pardonner.
Harry Potter : Quoi ?
Albus Dumbledore : Il lui a sauvé la vie.


Albus Dumbledore (à propos du courage de Neville) : Il faut beaucoup de bravoure pour faire face à ses ennemis mais il n'en faut pas moins pour affronter ses amis.

  • (fr) Harry Potter à l'école des sorciers (1998), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Février 2001 (ISBN 2-07-051842-6), chap. 17 (« L'homme aux deux visages »), p. 299


Albus Dumbledore (à propos de Voldemort) : Tu as sans doute réussi à retarder son retour au pouvoir, Harry, mais il se trouvera bien quelqu'un pour reprendre un combat qui semble perdu... Pourtant, si à chaque fois, on continue à le retarder, alors il est possible qu'il ne reprenne jamais le pouvoir.

  • (fr) Harry Potter à l'école des sorciers (1998), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Février 2001 (ISBN 2-07-051842-6), chap. 17 (« L'homme aux deux visages »), p. 224


Harry Potter et la Chambre des secrets, 1999[modifier]

La renommée est une amie bien peu fidèle.

  • Gilderoy Lockart (Pr. de défense contre les forces du mal) à Harry.
  • (fr) Harry Potter et la Chambre des secrets (1999), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Octobre 2001 (ISBN 9782070524556), chap. 7 (« Sang-de-Bourbe et drôle de voix »), p. 130


Ses yeux sont verts comme un crapaud frais du matin
Ses cheveux noirs comme un corbeau , il est divin
C'est mon héros et c'est mon roi
Je voudrais tant qu'il soit à moi
Celui qui a combattu et vaincu
Le seigneur des ténèbres à mains nues.

  • (fr) Harry Potter et la Chambre des secrets (1999), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Octobre 2001 (ISBN 9782070524556), chap. 13 (« Un journal très intime »), p. 253


Ce sont nos choix, Harry, qui montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes.

  • (en) It is our choices, Harry, that show what we truly are, far more than our abilities.
  • Dumbledore à Harry, à propos de ses doutes sur sa personnalité liée à Voldemort.
  • (fr) Harry Potter et la Chambre des secrets (1999), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Octobre 2001 (ISBN 9782070524556), chap. 18 (« La récompense de Dobby »), p. 349


Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, 1999[modifier]

On ne va quand même pas envoyer quelqu'un à Azkaban [la prison des sorciers] simplement parce qu'il a gonflé sa tante comme un ballon !

  • Cornelius Fudge (Ministre de la Magie) à Harry.


Ne te fie jamais à quelque chose capable d'agir et de penser tout seul si tu ne vois pas où se trouve son cerveau.

  • Arthur Weasley à sa fille Ginny.
  • (fr) Le Prisonnier d'Azkaban (1999), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Octobre 2001 (ISBN 2-07-052818-9), chap. 10 (« La carte du Maraudeur »), p. 212


On peut continuer à exister sans son âme, tant que le cœur et le cerveau fonctionnent. Mais on n'a plus aucune conscience de soi, plus de mémoire, plus... rien. Et plus aucune chance de guérison. On existe, c'est tout. Comme une coquille vide.

  • (en) You can exist without your soul, you know, as long as your brain and heart are still working. But you'll have no sense of self anymore, no memory, no... anything. There's no chance at all of recovery. You'll just — exist. As an empty shell.


Qu'est-ce que votre tête pouvait bien faire à Pré-au-lard, Potter ? Votre tête n'a pas le droit de se rendre là-bas. Aucune partie de votre corps n'a reçu l'autorisation d'aller à Pré-au-lard.

  • Le professeur Rogue à Harry. Une partie du corps de Harry Potter n'était pas bien caché par la cape d'invisibilité lors d'une sortie dans une zone interdite.
  • (fr) Le Prisonnier d'Azkaban (1999), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Octobre 2001 (ISBN 2-07-052818-9), chap. 14 (« La rancune de Rogue »), p. 303


Mr Lunard présente ses respects au professeur Rogue et lui demande de bien vouloir cesser de mettre son énorme nez dans les affaires d'autrui.

Mr Cornedrue approuve Mr Lunard et voudrait ajouter que le professeur Rogue est un horrible crétin.

Mr Patmol voudrait faire part de son ébahissement à la pensée qu'un tel imbécile ait pu devenir professeur.

Mr Queudver souhaite le bonjour au professeur Rogue et lui conseille de se laver les cheveux, s'il veut cesser de ressembler à un tas d'ordures.

  • (fr) Le Prisonnier d'Azkaban (1999), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Octobre 2001 (ISBN 2-07-052818-9), chap. 14 (« La rancune de Rogue »), p. 307



Les conséquences de nos actions sont toujours si complexes, si diverses, que prévoir l'avenir est une entreprise bien difficile...

  • (fr) Le Prisonnier d'Azkaban (1999), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Octobre 2001 (ISBN 2-07-052818-9), chap. 22 (« Encore du courrier »), p. 453


Tu crois donc que les morts que nous avons aimés nous quittent vraiment ? Tu crois que nous ne nous souvenons pas d'eux plus clairement que jamais lorsque nous sommes dans la détresse ?

  • Dumbledore essaie d'apprendre à Harry Potter la force du souvenir.
  • (fr) Le Prisonnier d'Azkaban (1999), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Octobre 2001 (ISBN 2-07-052818-9), chap. 22 (« Encore du courrier »), p. 454


Le Seigneur des Ténèbres est là, solitaire, abandonné de ses amis. Pendant douze ans, son serviteur a été enchaîné. Ce soir, avant minuit, le serviteur brisera ses chaînes et ira rejoindre son maître. Avec l'aide de son serviteur, le Seigneur des Ténèbres surgira à nouveau, plus puissant et plus terrible que jamais. Ce soir... avant minuit... le serviteur... ira... rejoindre... son maître... (Vision du professeur Trelawney)

  • (fr) Le Prisonnier d'Azkaban (1999), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Gallimard, coll. Gallimard, Décembre 1999 (ISBN 2-07-052818-9), chap. 16 (« La prédiction du Professeur Trelawney »), p. 261


Harry : C'est une lettre de mon parrain.
L'oncle Vernon : Ton parrain! s'exclama l'oncle Vernon. Tu n'as pas de parrain!
Harry : Si j'en ai un, répondit Harry. C'était le meilleur ami de mon père et de ma mère. C'est un assassin condamné à perpétuité mais il s'est évadé de la prison des sorciers et il est en fuite. Il m'écrit quand même, de temps en temps... Il prend de mes nouvelles... pour savoir si je suis heureux...

  • (fr) Le Prisonnier d'Azkaban (1999), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Gallimard, coll. Gallimard, Décembre 1999 (ISBN 2-07-052818-9), chap. 22 (« Encore du courrier »), p. 349


Harry Potter et la Coupe de feu, 2000[modifier]

S'ils sont d'accord [les Dursley qui t'hébergent], renvoie-moi Coq [l'oiseau voyageur] avec ta réponse illico presto et on viendra te chercher à cinq heures de l'après-midi dimanche prochain. S'ils ne sont pas d'accord, renvoie-moi Coq illico presto et on viendra quand même te chercher à cinq heures de l'après-midi dimanche prochain.

  • Proposition de Ronald Weasley à Harry Potter pour l'héberger quelques jours.
  • (fr) Harry Potter et la Coupe de Feu (2000), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Novembre 2001 (ISBN 9782070543519), chap. 3 (« L'invitation »), p. 44


Le visage de l'oncle Vernon [Dursley] trahissait une furieuse agitation. L'idée de recevoir une leçon de politesse de la part d'un homme qui venait de dévaster la moitié de son salon lui causait de toute évidence une souffrance cuisante.

  • (fr) Harry Potter et la Coupe de Feu (2000), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Novembre 2001 (ISBN 9782070543519), chap. 4 (« Retour au Terrier »), p. 56


Ludo Verpey : Barty saura m'arranger ça. Il parle à peu près cent cinquante langues étrangères.
Percy Weasley : Mr Croupton ? dit Percy, qui avait perdu son air de réprobation indignée et frémissait soudain d'excitation. Il en parle plus de deux cents ! Y compris la langue des sirènes, la langue de bois et la langue des trolls...

  • (fr) Harry Potter et la Coupe de Feu (2000), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Novembre 2001 (ISBN 9782070543519), chap. 7 (« Verpey et Croupton »), p. 99


Ronald Weasley : Ils aiment vivre en esclavage !

  • (en) They like being enslaved!


La curiosité et la bêtise ne font pas très bon ménage.

  • (fr) Harry Potter et la Coupe de Feu (2000), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Novembre 2001 (ISBN 9782070543519), chap. 19 (« Le Magyar à pointes »), p. 354


Maintenant, affronte-moi comme un homme... Droit et fier comme est mort ton père.

  • (fr) Harry Potter et la Coupe de Feu (2000), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Novembre 2001 (ISBN 9782070543519), chap. 36 (« La croisée des chemins »), p. 230


Si,un jour vous avez à choisir entre le bien et la facilité,souvenez-vous de ce qui est arrivé à un garçon qui était bon, fraternel et courageux, simplement parce qu'il a croisé le chemin de Lord Voldemort. Souvenez-vous de Cédric Diggory.

  • (fr) Harry Potter et la Coupe de Feu (2000), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Novembre 2001 (ISBN 9782070543519), chap. 36 (« La croisée des chemins »), p. 230


Si tu veux savoir ce que vaut un homme, regarde donc comment il traite ses inférieurs, pas ses égaux.

  • (en) If you want to know what a man's like, take a good look at how he treats his inferiors, not his equals.
  • (Sirius Black)
  • (fr) Harry Potter et la Coupe de Feu (2000), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Novembre 2001 (ISBN 9782070543519), chap. 27 (« Le retour de Patmol »), p. 554


La curiosité n'est pas répréhensible [...] mais nous devrions toujours l'exercer avec prudence...

  • Dumbledore à Harry lorsqu'il le surprend à regarder à l'intérieur de la pensine [bassine de pierre dans lequel un sorcier a la possibilité de déverser les souvenirs qu'il souhaite mettre de côté].
  • (fr) Harry Potter et la Coupe de Feu (2000), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Novembre 2001 (ISBN 9782070543519), chap. 30 (« La Pensine »), p. 628


Lord Voldemort : Douleur des douleurs, [...] rien n'aurait pu m'y préparer.

  • (en) Pain beyond pain, [...] nothing could have prepared me for it.


Il est nécessaire de comprendre la réalité avant de pouvoir l'accepter et seule l'acceptation de la réalité peut permettre la guérison.

  • (en) Understanding is the first step to acceptance, and only with acceptance can there be recovery.
  • (fr) Harry Potter et la Coupe de Feu (2000), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Novembre 2001 (ISBN 9782070543519), chap. 35 (« Veritaserum »), p. 710


Vous accordez beaucoup trop d'importance [...] à la prétendue pureté du sang ! Vous refusez de reconnaitre que ce qui compte, ce n'est pas la naissance, mais ce que l'on devient !

  • (en) You place too much importance [...] on the so-called purity of blood! You fail to recognize it matters not what someone is born, but what they grow to be!
  • Harry à Voldemort.
  • (fr) Harry Potter et la Coupe de Feu (2000), J.K. Rowling (trad. Jean-François Ménard), éd. Folio, coll. Folio Junior, Novembre 2001 (ISBN 9782070543519), chap. 36 (« La croisée des chemins »), p. 739


Harry Potter et l'Ordre du Phénix, 2003[modifier]

Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.

  • Mrs. Figgs à Harry.


Quand la potion est tirée, il faut la boire...


Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit.


La jeunesse ne peut savoir ce que pense et ressent le vieil âge. Mais les hommes âgés deviennent coupable s'ils oublient ce que signifiait être jeune...


L'indifférence, la négligence, font parfois beaucoup plus de dégâts que l'hostilité déclarée...


Celui qui a le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres approche... il naîtra de ceux qui l'ont par trois fois défié, il sera né lorsque mourra le septième mois...et le Seigneur des Ténèbres le marquera comme son égal mais il aura un pouvoir que le Seigneur des Ténèbres ignore... et l'un devra mourir de la main de l'autre car aucun d'eux ne peut vivre tant que l'autre survit... Celui qui détient le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres sera né lorsque mourra le septième mois...

  • La prophétie du professeur Trelawney liant Harry à Voldemort.


À en croire Madame Pomfresh, les pensées pouvaient laisser des cicatrices plus visibles que n'importe quoi d'autre, ou presque.

  • (en) According to Madam Pomfrey, thoughts could leave deeper scarring than almost anything else.


Harry Potter et le Prince de sang-mêlé, 2005[modifier]

On pardonne plus facilement aux autres d'avoir eu tort que d'avoir eu raison.


Voldemort s'est créé lui-même son pire ennemi comme le font toujours les tyrans partout dans le monde ! Sais-tu à quel point les tyrans craignent les peuples qu'ils oppressent ? Chacun d'eux sait très bien qu'un jour, parmi ses nombreuses victimes, il y en aura forcément une qui se lèvera et frappera à son tour !


L'âge mûr devient sot et négligent lorsqu'il sous-estime la jeunesse…


C'est l'inconnu qui nous fait peur quand nous contemplons la mort ou l'obscurité, rien d'autre.


Tuer n'est pas aussi simple que le croient les innocents…


Harry Potter et les Reliques de la Mort, 2007[modifier]

La mort n'est que la traversée du monde comme des amis traversent les mers. Ils continuent de vivre chacun dans le coeur de l'autre. Car ils doivent être présents, ceux qui aiment et vivent dans l'omniprésent. Dans ce verre divin, ils nous voient face à face et leur échange avec nous est libre autant qu'il est pur. Tel est le réconfort des amis dont, même si l'on peut dire qu'ils meurent, l'amitié et la compagnie sont, dans le meilleur des sens, toujours présentes parce qu'immortelles.


Le hasard et la mauvaise fortune [...] s'acharnent à détruire tout projet insuffisamment préparé.


L'aube sembla succéder à la nuit avec une précipitation proche de l'indécence.


A la guerre et en amour, tous les coups sont permis.

  • Citation d'un proverbe sans plus de références.


Les plus aptes à exercer le pouvoir sont ceux qui ne l'ont jamais recherché. Ceux qui [...] reçoivent la responsabilité du commandement et endossent ce manteau parce qu'ils le doivent puis s'aperçoivent, à leur grande surprise, qu'ils le portent très bien.


Le vrai maître ne cherche pas à la fuir [la mort]. Il accepte le fait qu'il doit mourir et comprend qu'il y a dans le monde des vivants des choses pires, bien pires, que la mort.

  • Dumbledore à Harry.


N'aie pas pitié des morts [...]. Aie plutôt pitié des vivants et surtout de ceux qui vivent sans amour.

  • Dumbledore à Harry.


Bien sûr que ça se passe dans ta tête, Harry, mais pourquoi faudrait-il en conclure que ce n'est pas réel ?

  • Dumbledore à Harry.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimedia :

Ressources multimédia sur Commons.

Article sur Wikipedia.