H. L. Mencken

Citations « H. L. Mencken » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Henry Louis Mencken (12 septembre, 1880 à Baltimore, Maryland – 29 janvier, 1956, idem), plus connu sous le nom de H. L. Mencken, était un journaliste, linguiste, satiriste, critique social et un libre penseur, surnommé le « Sage de Baltimore » ou encore le « Nietzsche américain ». Il est souvent considéré comme l'un des écrivains américains les plus influents du XXe siècle. À une époque de sa carrière, les Américains l'avaient désigné comme leur plus brillant esprit et critique littéraire hors pair.

Citations[modifier]

La convention sociale la plus curieuse de la formidable époque que nous vivons est celle selon laquelle les opinions religieuses doivent être respectées. L'évidence des effets pervers d'une telle idée doit être claire pour tout le monde. Tout ce qu'elle permet, c'est 1) de jeter un voile de sainteté sur ces opinions qui sont une complète violation de la décence intellectuelle, et 2) de transformer tout théologien en libertin patenté. [...] En fait il n'y a rien dans les opinions religieuses qui justifie qu'elles dussent bénéficier de plus de respect que les autres. Au contraire elles ont tendance à être remarquablement stupide. [...] Non, il n'y a rien de notable ni de digne dans les idées religieuses. Elles aboutissent pour la plupart à un tissu de non-sens particulièrement puéril et assommant.

  • « Immunisé ! » (1950), dans La gloire des athées, H. L. Mencken, éd. Les nuits rouges, 2006, p. 541-542



Autres projets: