Francesco Mario Pagano

Citations « Francesco Mario Pagano » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Francesco Mario Pagano

Francesco Mario Pagano (Brienza, 5 décembre 1748 - Naples, 29 octobre 1799) est un juriste, philosophe, dramaturge et homme politique italien, l'un des membres les plus importants de la République parthénopéenne.

Citations[modifier]

Il convient que les lois dans la période de la société cultivée soient écrites dans des codes immuables et non pas comprises uniquement dans les us et coutumes incertains, à l'interprétation arbitraire. Il faut aussi que les lois soient claires, générales, brèves, précises et ne soient pas sujettes à l'interprétation de magistrats tatillons.

  • Saggi Politici. De' Principii, progressi e decadenza della società, éd.1791-1792, p.358
  • La politique des Lumières, Vincenzo Ferrone, éd. L'Harmattan, 2010, p. 224


Les Droits des hommes sont gravés dans le cœur de chacun ; l'idée d'un ordre moral, avant qu'il ne s'entende, par tous se sent.

  • Saggi Politici, p.17
  • La politique des Lumières, Vincenzo Ferrone, éd. L'Harmattan, 2010, p. 232


Considérations sur la procédure criminelle[modifier]

La société, dont la formation précéda toutes sortes de conventions sociales, expresses où tacites, fut fille du besoin. L'imperfection naturelle de l'homme, son insuffisance pour son propre bonheur, ce mouvement qui le pousse toujours vers le bien-être, le forcèrent à rechercer la société de ses semblables, laquelle pourvoyant à ses besoins le rend heureux autant que sa nature le comporte.

  • Considérations sur la procédure criminelle, Francesco Mario Pagano (trad. M. de Hillerin), éd. Impr. ordinaire du Roi, 1789, p. 7


Citations sur Francesco Mario Pagano[modifier]

Alexandre Dumas[modifier]

Un des avocats les plus distingués non-seulement de Naples, mais de toute l'Europe. La douceur de sa voix, la suavité de sa parole, l'avaient fait surnommer le Platon de la Campanie.

  • La San-felice, Alexandre Dumas, éd. Lévy, 1864, vol. 6, p. 157-158


Autres projets: