Collatéral

Citations « Collatéral » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Collatéral est un thriller américain de 2004, réalisé par Michael Mann.

Citations[modifier]

Annie : Et vous êtes combien à prendre soin de conseiller vos clients pour que ça leur coûte moins cher ?
Max : On était deux à le faire. L'autre, j'ai dû l'éliminer, je déteste la compétition.

  • Jada Pinkett Smith et Jamie Foxx, Collatéral (2004), écrit par Stuart Beattie


Max : Vous avez tué ce mec ?
Vincent : J'ai tiré sur ce mec. Les balles et la chute l'ont tué.

  • Jamie Foxx et Tom Cruise, Collatéral (2004), écrit par Stuart Beattie


Vincent : Six milliards de bipèdes au monde et tu vas me faire une crise pour un gros enflé ?
Max : Et qui c'était ?
Vincent : En quoi ça t'intéresse ? Tu vois où c'est le Rwanda ?
Max : Je vois oui, merci.
Vincent : En une seule journée, des dizaines de milliers d'entre eux ont été tués. Depuis Hiroshima, personne n'avait vu ça. Autant de gens tués aussi vite, ça t'empêche pas de dormir, Max ? Tu donnes à Amnesty International, aux œuvres de charité, SOS Bébés Phoques ou Greenpeace ou je sais pas quoi ?
Max : Non.
Vincent : Et tu vas sortir les violons et jouer un requiem pour un traîne-savate ?
Max : N'empêche que je connais pas de Rwandais.
Vincent : Et l'autre dans le coffre, tu le connais ?

  • Tom Cruise et Jamie Foxx, Collatéral (2004), écrit par Stuart Beattie


Richard Weidner : Il a peut-être plongé exprès.
Fanning : Sûr, il s'est payé un coup de blues alors il a sauté et il s'est vautré la tête la première. Le coup lui a fait du bien, il s'est remis debout, il prend sa bagnole et il va faire un tour peinard. T'en as d'autres des comme ça ?

  • Peter Berg et Mark Ruffalo, Collatéral (2004), écrit par Stuart Beattie


Vincent : Une sacrée histoire. Je la raconterai aux gens de Culiacán et de Cartagena.
Daniel : Tu connais les gens de Culiacán et de Cartagena ?
Vincent : Je le crains.
Daniel : Moi qui me disait, il est plutôt cool ce gars-là.
Vincent : Oh, mais je le suis. Tu n'es jamais qu'un contrat que je dois honorer.

  • Tom Cruise et Barry Shabaka Henley, Collatéral (2004), écrit par Stuart Beattie


Felix : Et au Papa Noël, tu y crois ?
Max : Non.
Felix : Moi, c'est pareil. J'y crois plus, mais mes enfants oui, ils sont encore petits. Mais il y en a un autre qu'ils préfèrent au Père Noël et tu sais qui c'est ? Son larbin, Pedro el negro, Pierre, Pierre le noir. Y a un conte au Mexique très ancien qui dit qu'autrefois le Père Noël était tellement occupé à observer les enfants gentils qu'un beau jour il s'est dit, « il faudrait un employé pour observer les méchants enfants ». Du coup, il engage Pedro et il lui dit, « bon je te confie ma liste, je te mets le nom des gamins, tu y vas et tu me les surveille ». Et Pedro les observe chaque soir, voit leur comportement, et aux mômes, à ceux-là qui se comportent pas comme il faut, qui oublient de dire leurs prières, Pedro laisse sur leur fenêtre un âne, un âne en chiffon, un burro. Et il revient plus tard, et s'il voit que les petits, ils sont pas mieux qu'avant, Pedro il les emmène avec lui et personne ne les revoit jamais. Alors, si je devais être le Père Noël, là ce soir, et que toi tu es Pedro, qu'est-ce que tu penses qu'il ressentirait sur ce coup ce bon vieux Père Noël si, un jour, Pedro il entrait dans son bureau pour lui dire « j'ai perdu la liste » ? T'imagines un peu la colère dans laquelle il se mettrait ? Donne-moi ton avis, dis-moi ce que toi tu en dis.
Max : J'en dis... J'en dis que vous devriez dire au mec dans mon dos de remettre son flingue où il était.
Felix : Qu'est-ce que tu as dit ?
Max : J'ai dit, vous devriez dire au mec derrière moi de ranger son flingue avant que je lui démolisse sa putain de gueule avec.

  • Javier Bardem et Jamie Foxx, Collatéral (2004), écrit par Stuart Beattie


Max : Et toi, t'es quoi alors ?
Vincent : Indifférent. Réfléchis, des millions de galaxies où scintillent des millions d'étoiles et un point apparaît l'espace d'un instant sur l'une d'elles. Voilà ce que nous sommes, perdus dans l'espace, toi, moi, ton poulet. Qui s'en souviendra ?
Max : Tu vas où comme ça ?
Vincent : C'est-à-dire ?
Max : Si un gars vient te mettre un couteau sous la gorge et te dis « je veux que tu m'expliques ce que tel ou tel humain a dans la tête ou je te bute sans discussion. C'est quoi son truc, qu'est-ce qu'il attend de la vie, comment il voit les choses ? » Non, t'en saurais rien. Le type te flinguerait tout de suite parce que t'as aucune idée de ce qu'il peut y avoir dans la tête des gens. T'es une ordure, mon frère, une vraie ordure. Pourquoi ? D'où tu sors ? T'es un de ces mômes qui ont grandi en maison de correction ? Y a rien dans ce crâne ? Tu sais, c'est vrai, y a des composants communs à tout le monde qui marchent plus ou moins bien, mais chez toi, non mec, que dalle. Pourquoi tu m'as toujours pas tué ?
Vincent : Il a fallu que je tombe sur le taxi adepte de Sigmund Freud et des courriers du cœur.
Max : La question tient toujours.
Vincent : Tu te vois comme t'es ? Petit mouchoir, taxi aseptisé, de belles limousines bientôt. Combien tu as devant toi ?
Max : Ça te regarde pas.
Vincent : Un jour, un jour, mon rêve se réalisera. Un matin, au réveil, tu comprends que ce rêve n'arrivera jamais. Toutes ces années, il t'a taraudé, et il fout le camp, t'es au bout de la route. Il ne s'est rien passé, ça n'arrive jamais parce que finalement t'as rien fait pour ça. Tu le ranges dans un coin de ton cerveau et tu t'affales dans ton fauteuil pour t'abrutir de séries télé jusqu'à ce que ton existence de merde s'arrête. Alors, me bassine pas avec tes meurtres. Il te suffirait de filer un apport pour une de ces caisses à rallonge. C'est comme cette fille, t'as aucune intention de l'appeler. Qu'est-ce qui fait que t'es encore collé à ce volant ? Explique.

  • Jamie Foxx et Tom Cruise, Collatéral (2004), écrit par Stuart Beattie


Autres projets: