Charles Fabry

Citations « Charles Fabry » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher
Charles Fabry

Marie Paul Auguste Charles Fabry, né à Marseille le 11 juin 1867 et mort à Paris le 11 décembre 1945, est un physicien français. Son œuvre de physicien est presqu'exclusivement consacrée à l'optique, en particulier à l'interférométrie, la spectroscopie et la photométrie.

Citations[modifier]

... à plusieurs époques on a pu croire que l'optique était une science finie, où le dernier mot avait été dit, ou presque. Chaque fois la découverte de faits nouveaux, le renversement ou l'élargissement des théories admises, venaient rappeler que la science n'est jamais finie.
Cette impression qu'une science est terminée s'est produite bien des fois, dans diverses branches du savoir humain; elle a eu souvent pour cause une explosion de découvertes faites par un homme de génie ou par un petit groupe d'hommes, en un temps si court que les esprits moyens avaient de la peine à suivre et avaient l'inconscient désir de reprendre haleine, de s'habituer aux choses inattendues qui venaient de leur être révélées. Comme éblouis par ces vérités nouvelles, ils ne pouvaient voir ce qui était au-delà. Parfois un siècle entier n'a pas suffi à produire cette accoutumance.


Autres projets: