Beau

Citations « Beau » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Le beau ou la beauté est la caractéristique d'une personne, d'un endroit ou d'un objet qui est perçue subjectivement comme satisfaisante par ses sens. La beauté est un concept étudié par la discipline philosophique de l'esthétique, l'histoire, la sociologie ou psychologie.

Littérature[modifier]

Manifeste[modifier]

André Breton, Manifeste du surréalisme, 1924[modifier]

Le merveilleux est beau, n'importe quel merveilleux est beau, il n'y a que le merveilleux qui soit beau.


Prose poétique[modifier]

André Breton/Philippe Soupault, Les Champs Magnétiques, 1919[modifier]

Oui, ce soir-là plus beau que tous les autres, nous pûmes pleurer. Des femmes passaient et nous tendaient la main, nous offrant leur sourire comme un bouquet.

  • Cette citation provient d'une revue dirigée par André Breton.


Roman[modifier]

Citations[modifier]

Avant de disparaître totalement du monde, la beauté existera encore quelques instants, mais par erreur. La beauté par erreur, c’est le dernier stade de l’histoire de la beauté.

  • L’insoutenable légèreté de l’être, Milan Kundera, éd. Gallimard, 1987, p. 131


Les plus beaux visages que les scientifiques ont pu construire sont les mélanges des photos de 32 personnes normales, dont ils ont mélangé les traits pour créer une moyenne parfaite.
Ces études successives montrent que ce que nous jugeons beau est une médiane.

  • (fr) Le principe de Lucifer : le cerveau global, Howard Bloom (trad. Aude Flouriot et Carole Hennebault), éd. Le jardin des livres, 2003 (ISBN 2-914569-15-7), p. 135


6.421 - Éthique et esthétique sont une seule et même chose.


La beauté n'a d'existence qu'à travers une classification des objets suivant un critère de laideur : on ne peut imaginer une culture qui connaîtrait le beau et ignorerait le laid.

  • Il en est de même pour le jugement entre le "bien" et le "mal"
  • Petite Philosophie à l'usage des non-philosophes, Albert Jacquard, éd. Calmann-Lévy (Livre de poche), 1997, p. 81


La pensée mathématique est belle parce qu'elle est possible n'importe où. Tout ce que vous avez besoin, c'est d'une volonté de regarder au delà des idées reçues.

Autres projets:

Dans mon esprit, les carrés ont toujours des formes symétriques, ce qui les rend particulièrement beaux.

  • Je suis né un jour bleu, Daniel Tammet (trad. Nils C. Ahl), éd. Éditions des arènes, coll. J'ai lu, 2006 (ISBN 978-2-290-01143-0), p. 13