Apparition

Citations « Apparition » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher
Walking on WaterIvan Aïvazovski (1890)

Littérature[modifier]

Nouvelle[modifier]

André Pieyre de Mandiargues, Le Musée noir, 1924[modifier]

Le sang de l'agneau

De se trouver réunis, ainsi vêtus (si peu), elle et lui, en ce lieu, à cette heure, en cette solitude, l'avait jeté dans un trouble à lui faire craindre un peu de sorcellerie ; et puis il y avait cette ancienne croyance aux apparitions qui est si forte, chez les nègres, que jamais ils ne sont bien assurés dans la campagne après le coucher du soleil. Enfin, il se décida à parler, mais non sans se méfier un peu, et en caressant de la main un sachet pendu à son cou au bout d'un cordonnet de soie sous son plastron de chemise, sachet qui était formé d'une chauve-souris réduite, transpercée de corail branchu et remplie d'ingrédients pilés très efficaces contre les loups-garous que l'on sait se cacher parfois dans la peau des plus aimables jeunes filles.


Prose poétique[modifier]

Robert Desnos, La liberté ou l'amour !, 1927[modifier]

Un nombre considérable d’ampoules brisées gisait à ses pieds à l’apparition de la première étoile, depuis celle en verre blanc du Sénégalais jusqu’à celle jaune des Esquimaux dont l’essence ne supporte pas la lumière du jour, habitués qu’ils sont à n’aimer que durant les six mois de ténèbres polaires.

  • Il est ici question du Club des Buveurs de Sperme.


Roman[modifier]

André Breton, L'Amour fou, 1937[modifier]

C'était quelque être très jeune, mais de qui ce signe distinctif ne s'imposait cependant pas à première vue, en raison de cette illusion qu'il donnait de se déplacer en plein jour dans la lumière d'une lampe. Je l'avais déjà vu pénétrer deux ou trois fois dans ce lieu : il m'avait à chaque fois été annoncé, avant de s'offrir à mon regard, par je ne sais quel mouvement de saisissement d'épaule à épaule ondulant jusqu'à moi à travers cette salle de café depuis la porte. Ce mouvement, dans la mesure même où, agitant une assistance vulgaire, il prend très vite un caractère hostile, que ce soit dans la vie ou dans l'art, m'a toujours averti de la présence du beau. Et je puis bien dire qu'à cette place, le 29 mai 1934, cette femme était scandaleusement belle. Une telle certitude, pour moi assez exaltante à cette époque par elle-même, risquait d'ailleurs fort de m'obséder durant le temps qui s'écoulait entre ses apparitions réelles, puisqu'une intuition très vague, dès les premiers instants, m'avait permis d'envisager que le destin de cette jeune femme pût un jour, et si faiblement que ce fût, entrer en composition avec le mien.


Psychologie[modifier]

Paul-Claude Racamier, Les Schizophrènes, 1980[modifier]

Schizogrammes

rêve Qui donc peut avoir des rêves, qui est soi-même un rêve ? Qui est, veut être et doit être, de son objet, le rêve incarné, à la fois déréel et matérialisé ?
Ainsi vont les schizophrènes, bien plutôt rêvés que rêveurs : « dreamed out ».
To dream in or to be dreamed out, that is the question.
D'où l'air qu'ont les schizophrènes d'être des fantômes ambulants, des fragments oniriques, des apparitions.
Ardu d'être le rêve d'autrui, continuellement. Ardu, très ardu — mais fascinant...