Angel

Citations « Angel » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Angel est une série télévisée américaine en 110 épisodes de 43 minutes, créée par Joss Whedon. C'est un spin-off de la série Buffy contre les vampires.

Sommaire

Saison 3[modifier]

Épisode 1: À cœur perdu[modifier]

Gunn: On a pas le temps de penser à l'amour quand on est sur le terrain à se taper des démons... c'est légèrement ambigu ce que je viens de dire.


James: Tu crois avoir gagné simplement parce que tu es en vie ? J'ai vécu. Tu n'as fait qu'exister.

  • Ron Melendez, Angel, saison 3, À cœur perdu, écrit par David Greenwalt.


Épisode 2: Le Martyre de Cordelia[modifier]

Cordelia: Bon, d'accord, c'est un serviteur des ténèbres, un valet de Satan. Mais il est classe son costume.


Gunn: Parce que vous croyez qu'une petite pirouette et quelques cris de guerre peuvent intimider des mecs dans notre genre ?
(De grosses griffes sortent des doigts de leurs adversaires.)
Gunn: Voilà, là je suis intimidé.

  • J. August Richards, Angel, saison 3, Le Martyre de Cordelia, écrit par Jeffrey Bell.


Épisode 3: Le Sens de la mission[modifier]

Wesley: Tu sais, les choses ne sont pas blanches ou noires. Il y a dans ce monde des nuances de gris.
Gunn: Oui, et de vert aussi, et de jaune caca d'oie avec de gros yeux roses, et de maronnasse avec des cornes.


Épisode 5: Les Démons du passé[modifier]

Lorne: J'ai un cœur. D'accord il est situé dans ma fesse gauche, mais c'est quand même un cœur.

  • Andy Hallett, Angel, saison 3, Les Démons du passé, écrit par Mere Smith.


Angel: Elle était calme, douce, gentiment folle. Je trouvais ça apaisant.
Cordelia: Et moi alors ? Je ne suis pas apaisante peut-être ? Je suis très apaisante figure-toi. Si tu veux, je peux t'apaiser à mort.

  • David Boreanaz, Charisma Carpenter, Angel, saison 3, Les Démons du passé, écrit par Mere Smith.


Épisode 6: Billy[modifier]

Wesley: À propos de salive, où est Cordelia ?

  • Alexis Denisof, Angel, saison 3, Billy, écrit par Tim Minear et Jeffrey Bell.


Angel: Bonjour, je cherche Billy Blim.
Dylan: Vous êtes un ami ?
Angel: Un ami ? En fait, si je le cherche c'est pour le tuer
Dylan: Ah ! Entrez.

  • David Boreanaz, Kristoffer Polaha, Angel, saison 3, Billy, écrit par Tim Minear et Jeffrey Bell.


Épisode 7: La Prophétie[modifier]

Wesley: Ton informateur n'a jamais parlé d'un coffre.
Gunn: Là franchement, je le sens plutôt mal.
Wesley: N'exagère pas non plus. Ce n'est qu'un coffre.
Gunn: En fait, ce que je sens plutôt mal, c'est l'homme derrière toi avec un gros revolver.

  • Alexis Denisof, J. August Richards, Angel, saison 3, La Prophétie, écrit par David Greenwalt.


Fred: C'est qui Darla ?
Gunn: Une ancienne petite copine.
Fred: Celle qui est morte ?
Gunn: Ouais. Non, une autre qui était morte mais qui a été ramenée à la vie. C'est un vampire.
Fred : Vous avez des fiches ? C'est compliqué.
Gunn : Dans les dossiers. Je te les filerai tout à l'heure.

  • Amy Acker, J. August Richards, Angel, saison 3, La Prophétie, écrit par David Greenwalt.


Épisode 8: Accélération[modifier]

Holtz: Alors soyez un homme et montrez votre visage.
Sahjhan: Je ne suis pas un homme. Enfin je veux dire...
Holtz: ...pas un être humain.
Sahjhan: Mais de sexe masculin, que les choses soient claires.


Sahjhan: Je te conduirai aux deux vampires. Dans un avenir distant de deux siècles.
Holtz: Grâce à la magie noire et à la sorcellerie?
Sahjhan: Non. Sur une petite charrette. Évidemment, grâce à la magie noire et à la sorcellerie.

  • Jack Conley, Keith Szarabajka, Angel, saison 3, Accélération, écrit par Jeffrey Bell.


Épisode 9: Le Fils d'Angel[modifier]

Lilah Morgan: J'ai surligné les passages apparemment problématiques.
Traducteur: Vous avez surligné un ancien parchemin sacré ?
Lilah Morgan: En jaune fluo.

  • Stephanie Romanov, Jim Ortlieb, Angel, saison 3, Le Fils d'Angel, écrit par Tim Minear.


Gavin Park: Il va nous crucifier.
Lilah Morgan: C'est pas le genre de la maison. Beaucoup trop chrétien.

  • Daniel Dae Kim, Stephanie Romanov, Angel, saison 3, Le Fils d'Angel, écrit par Tim Minear.


Épisode 10: Papa[modifier]

Wesley: Y a une espèce de salopard qui a fait un énorme trou dans l'ascenseur.
Angel: Le salopard c'est moi.

  • Alexis Denisof, David Boreanaz, Angel, saison 3, Papa, écrit par David H. Goodman.


Épisode 12: Soutien de famille[modifier]

Wesley: L'article que j'écris en ce moment soutient un postulat sur la cartographie génétique des créatures qui n'ont pas de gènes. C'est une étude passionnante.
Lorne: Que nous pouvons tous télécharger sur : Je-ne-trouverai-jamais-l'amour-d'une-femme.com.

  • Alexis Denisof, Andy Hallett, Angel, saison 3, Soutien de famille, écrit par Scott Murphy.


Cordelia (à Connor) : Ton père est un... et bien, disons que tu ne risques pas vraiment de le voir surfer sous le soleil de Malibu mais c'est un homme bien, un champion, et il t'adore. En plus, il s'habille tout en noir, une vraie nurse anglaise. Et là tout de suite, il est parti combattre le mal pour remplir ta tirelire.

  • Charisma Carpenter, Angel, saison 3, Soutien de famille, écrit par Scott Murphy.


Épisode 13: Les Coulisses de l'éternité[modifier]

Angel : Je les ai vu jouer Giselle en 1890. J'ai pleuré comme un bébé. Et j'étais mauvais !

  • David Boreanaz, Angel, saison 3, Les Coulisses de l'éternité, écrit par Joss Whedon.


(En parlant du ballet.)
Gunn: Oui, ça expliquerait la précision et le côté athlétique de la performance, parce qu'il y avait des sauts...
(Cordelia, Wesley, Fred et Angel dévisagent Gunn.)
Gunn: J'étais normal avant de vous rencontrer.

  • J. August Richards, Angel, saison 3, Les Coulisses de l'éternité, écrit par Joss Whedon.


Épisode 14: Rivalités[modifier]

Groosalugg: J'offrirai la tête du monstre à ma princesse en gage d'amour.
Angel: T'as raison, elle va adorer.

  • Mark Lutz, David Boreanaz, Angel, saison 3, Rivalités, écrit par Tim Minear et Jeffrey Bell.


Épisode 15: Loyauté[modifier]

Sahjhan: J'ai un plan. Mais pour le mener à bien, j'ai besoin d'un ingrédient aussi précieux que rare. Je craint que l'obtenir ne soit presque impossible. Le sang du fils d'Angel.
Lilah Morgan: Nous l'avons.
Sahjhan: Vous l'avez ? Comment ça vous l'avez ?

  • Jack Conley, Stephanie Romanov, Angel, saison 3, Loyauté, écrit par Mere Smith.


Sahjhan: Je vous impressionnerais si je vous disais que l'inventeur de l'heure d'été c'est moi ?

  • Jack Conley, Angel, saison 3, Loyauté, écrit par Mere Smith.


Épisode 16: Bonne nuit Connor[modifier]

Lilah Morgan: Comment m'avez-vous trouvée ?
Angel: Votre assistant.
Lilah Morgan: Je lui ferais casser les bras.
Angel: C'est déjà fait.

  • Stephanie Romanov, David Boreanaz, Angel, saison 3, Bonne nuit Connor, écrit par David Greenwalt.


Épisode 17: Impardonnable[modifier]

(Angel s'apprête à torturer quelqu'un.)
Lorne: Angel, qui est-ce?
Linwood Murrow: Linwood Murrow. Responsable en chef des projets spéciaux chez Wolfram & Hart. Et vous êtes?
Lorne: Euh, très perturbé.

  • Andy Hallett, John Rubinstein, Angel, saison 3, Impardonnable, écrit par Jeffrey Bell.


Épisode 19: Le Prix à payer[modifier]

Gavin Park: Vous savez, en dépit de nos différends, lorsqu'un collègue essaie de vous poignarder dans le dos...
Lilah Morgan: J'examine le couteau.

  • Daniel Dae Kim, Stephanie Romanov, Angel, saison 3, Le Prix à payer, écrit par David Fury.


Lilah Morgan: Vous vous souvenez ? La soirée chez Holland ? Le carnage.
Gavin Park: C'était des avocats.
Lilah Morgan: Et vous êtes ?
Gavin Park: Un réaliste.

  • Stephanie Romanov, Daniel Dae Kim, Angel, saison 3, Le Prix à payer, écrit par David Fury.


Fred: Et je suis sans arrêt renvoyée du Chaldéen au Sumérien. Charles, est-ce que tu m'écoutes ?
Gunn: Oui, oui, oui, la cale du sous-marin

  • Amy Acker, J. August Richards, Angel, saison 3, Le Prix à payer, écrit par David Fury.


Épisode 20: Un nouveau monde[modifier]

Gunn: Oui, ça roule mec.
Groosalugg: Nous n'échouerons pas, mec.

  • J. August Richards, Mark Lutz, Angel, saison 3, Un nouveau monde, écrit par Jeffrey Bell.


Meerna: J'espère que ce pentagramme n'était pas une triste tentative pour refermer la brèche.
Gunn: Euh, non, c'était une triste tentative pour en ouvrir une.

  • Deborah Zoe, J. August Richards, Angel, saison 3, Un nouveau monde, écrit par Jeffrey Bell.


Saison 4[modifier]

Épisode 2: Cordelia, où es-tu ?[modifier]

Fred: Tu m'étonnes. Banni au fond de l'océan par l'espèce de morveux qui te sert de fils.
Gunn: Elle lui en veut plus du tout.


Angel: Toc,toc. C'était ouvert. ( L'entrée disparaît) Enfin ça l'était y a une seconde.

  • David Boreanaz, Angel, saison 4, Cordelia où es-tu ?, écrit par Mere Smith.


Épisode 4: Mensonges et Vérité[modifier]

Cordelia: Non, mais qu'est-ce que ça signifie Angie ?
Angel: Angel.
Cordelia: Peu importe.


Angel: Si c'est très mauvais il faut que je le sache.
Lorne: C'est très mauvais, salut.

  • David Boreanaz, Andy Hallett, Angel, saison 4, Mensonges et Vérité, écrit par Jeffrey Bell.


Épisode 6: La Bouteille magique[modifier]

Wesley : Et toi, qui es-tu ?
Gunn : Moi, je suis le-mec-qui-va-tout-casser-dans-cette-baraque-si-on-lui-explique-pas-ce-qui-se-passe.
Cordelia : T'aurais pas un nom plus court ?


Angel (à Fred et Cordelia) : Vous vouliez un vampire, je suis votre homme. Je vais me régaler de vos cadavres en commençant par les filles. Alors, qui veut faire le hors-d'œuvre ? C'est dur de choisir entre vous deux.
Cordelia : Comment ça, c'est dur ? Enfin, elle est dix fois meilleure. Regardez-la, elle n'est pratiquement qu'un cou.

  • David Boreanaz, Charisma Carpenter, Angel, saison 4, La Bouteille magique, écrit par Joss Whedon.


Épisode 7: Le Déluge de feu[modifier]

Gunn: C'est une bonne femme qui entend des bruits bizarres dans la tuyauterie. Je sais pas si j'utiliserai ma hache ou une ventouse.


Angel: Si je me bats contre un Glurgg et que je te demande de me passer un Khlopesh pour l'achever, tu me lances quoi?
Lorne: Une serviette, les Glurggs sont remplis de pus.

  • David Boreanaz, Andy Hallett, Angel, saison 4, Le Déluge de feu, écrit par Steven S. DeKnight.


Angel: On peut peut-être s'entraider, non ? L'ennemi de mon ennemi...
Lilah Morgan: Peut également aller se faire foutre.

  • David Boreanaz, Stephanie Romanov, Angel, saison 4, Le Déluge de feu, écrit par Steven S. DeKnight.


Lorne: Il va falloir être patiente. Vous êtes cinquième sur la liste des murs qui saignent. Mais aspergez-le d'un peu d'eau oxygénée, on vous rappellera.

  • Andy Hallett, Angel, Saison 4, Le Déluge de feu, écrit par Steven S. DeKnight.


Épisode 8: Le Piège[modifier]

Lilah Morgan (à Wesley) : Ce qu'il y a de drôle avec le blanc et le noir, c'est qu'en les mélangeant on obtient du gris, et tu auras beau ajouter des litres et des litres de blanc, tu n'obtiendras rien d'autre que du gris. Et je ne vois pas du tout ta jolie Texane porter ce genre de couleur. À bien y réfléchir, elle préfère le noir.

  • Stephanie Romanov, Angel, saison 4, Le Piège, écrit par Jeffrey Bell.


Connor: C'est quoi un zombie ?
Angel: Un truc ni mort ni vivant.
Connor: Comme toi.
Angel: Non, Les zombies sont des abrutis qui bougent au ralenti et qui courent après les humains.
Connor: Comme toi.

  • Vincent Kartheiser, David Boreanaz, Angel, saison 4, Le Piège, écrit par Jeffrey Bell.


Épisode 9: La Course du soleil[modifier]

Angel: La bonne nouvelle est qu'on a découvert le plan de la Bête.
Gunn: Qui est ?
Manjet: De masquer le soleil jusqu'à la fin des temps... vous avez des toilettes?

  • David Boreanaz, J. August Richards, Jack Kehler, Angel, saison 4, La Course du soleil, écrit par Mere Smith.


Épisode 10: L'Éveil[modifier]

La Bête: Nous pourrions régner sur le monde. Pourquoi t'opposes-tu à moi ?
Angel: Déluge de feu, disparition du soleil et j'en ai marre de voir ta tronche.


Épisode 17: L'Horreur sans nom[modifier]

Angel: Continuez à essayer de la localiser. Si je suis pas rentré dans deux heures...
Gunn: T'es mort, on est foutu, fin du monde.

  • David Boreanaz, J. August Richards, Angel, saison 4, L'Horreur sans nom, écrit par Steven S. DeKnight.


Épisode 21: La Paix universelle[modifier]

Grand Prêtre: Et gardien du temple le plus sacré.
Angel: Sacré ? Il est surtout sacrément vide.

  • Robert Towers, David Boreanaz, Angel, saison 4, La Paix universelle, écrit par David Fury.


Saison 5[modifier]

Épisode 1: Conviction[modifier]

Wesley : Ce que j'ai toujours pas compris, c'est pourquoi on se retrouve ici ?
Fred : Mais parce que notre mission est de combattre le mal et que la boîte qui représente 90% du mal à travers le monde nous a fait cadeau de sa succursale de Los Angeles, probablement dans l'espoir de nous corrompre, nous diviser ou nous détruire, et qu'on a tous dit oui au bout de trois minutes.
Wesley : Tes phrases à rallonge sont nettement moins dénuées de sens qu'avant.


Gunn : Fred, ça va ?
Wesley : Je suis sûr que Knoxy va très bien s'occuper d'elle. Tu trouves pas ça curieux de toujours vouloir donner des diminutifs aux gens ?
Gunn : Je trouve ça rigolo. Hein, Wesy ?

  • J. August Richards, Alexis Denisof, Angel, saison 5, Conviction, écrit par Joss Whedon.


Wesley : Très joli bureau.
Gunn : Le tien aussi, enfin s'il te convient. On peut toujours échanger si t'aimes pas le... tu sais le... Cheng fu, ou je sais plus quoi.
Wesley : Feng shui.
Gunn : Oui voilà. Ça veut dire quoi déjà ?
Wesley : Que les gens sont prêts à gober n'importe quoi.

  • Alexis Denisof, J. August Richards, Angel, saison 5, Conviction, écrit par Joss Whedon.


Angel : Tu es ma secrétaire ?
Harmony : Euh, pas secrétaire, assistante.
Angel : Donne-moi une bonne raison de ne pas te tuer.
Harmony : Secrétaire, c'est parfait.


Hauser : Vous croyez résoudre le problème, débarquer comme ça et d'un coup de baguette magique changer la nuit en jour radieux. Espèce de ridicule petite fée !
Angel : Je ne suis pas petit.
Hauser : Si, vous êtes tout petit, vous êtes minuscule, un grain de poussière sur une étagère de cette grande institution. Vous me prenez pour un imbécile à la gâchette facile qui obéit aux ordres, mais moi, contrairement à vous, je suis pur et le mal est une chose en laquelle je crois. Vous et vos amis, vous êtes empêtrés dans vos contradictions, pas nous. C'est pour ça que vous allez perdre, parce que nous possédons la plus puissante des armes du monde, la conviction.
Angel : Il existe une chose plus puissante que la conviction, une seule. La pitié. [Il le tue]
Membre du commando : Et votre fameuse pitié ?
Angel : Tu viens d'en voir ses limites.

  • Dane Northcutt, David Boreanaz, Chris Eckles, Angel, saison 5, Conviction, écrit par Joss Whedon.


Épisode 2: Justes récompenses[modifier]

Spike : Je ne peux être qu'en enfer.
Lorne : Euh non, ici tu es à Los Angeles mais il y a énormément de gens qui font l'erreur.


Fred : J'ai également détecté des signes d'activité cérébrale.
Angel : Chez Spike ? C'est très bizarre.

  • Amy Acker, David Boreanaz, Angel, saison 5, Justes récompenses, écrit par David Fury et Ben Edlund.


Harmony : Sachant que tu as une âme maintenant, j'avais pensé que peut-être, je dis bien peut-être, tu aurais appris à t'ouvrir un tout petit peu. Tu sais, à communiquer. Mais un léopard ne peut pas changer ses rayures.
Spike : Ses taches, espèce d'andouille. Les léopards ont des taches.

  • Mercedes McNab, James Marsters, Angel, saison 5, Justes récompenses, écrit par David Fury et Ben Edlund.


Wesley : Si Spike reste dans les parages, il serait plus prudent de sa part qu'il nous communique ses plans à l'avenir.
Angel : Ouais. Tu sais, communiquer, c'est pas trop son truc.
Harmony : Un zèbre ne peut pas changer ses taches.

  • Alexis Denisof, David Boreanaz, Mercedes McNab, Angel, saison 5, Justes récompenses, écrit par David Fury et Ben Edlund.


Épisode 4: Au bord du gouffre[modifier]

Spike : Tu n'as jamais eu de conversation. T'étais bien trop occupé à serrer les dents en fronçant les sourcils... Ah, j'adorais ça.
Angel : Comme j'adorais t'entendre rabâcher les mêmes trucs.
Spike : Toujours à frimer, et à te prendre pour une espèce de caïd et à aboyer tes ordres.
Angel : T'as jamais écouté.
Spike : Tout le temps à me couper.
Angel : Et tes cheveux au juste, c'est quoi cette couleur ? C'est radioactif ?
Spike : Je t'ai jamais beaucoup aimé, Liam, et même quand on était mauvais.
Angel : Je t'aimais encore moins.
Spike : Super.
Angel : Génial. [Long silence] Y a qu'un truc que j'appréciais chez toi.
Spike : Ah ouais ?
Angel : Ouais, je l'ai jamais dit à personne mais j'aimais bien tes poèmes.
Spike : Tu aimes aussi Barry Manilow.

  • James Marsters, David Boreanaz, Angel, saison 5, Au bord du gouffre, écrit par Steven S. DeKnight.


Épisode 5: Une fête à tout casser[modifier]

Lorne (au téléphone) : Je suis pratiquement sûr que Henry Fonda est mort, chéri. Si on peut le ressusciter ? Ben, il faut que je vois avec le labo. [...] Et au fait Wes, si tu vois Fred, tu peux lui demander de me noter sur son agenda. Il faut que je lui parle du grand come-back de Henry Fonda.

  • Andy Hallett, Angel, saison 5, Une fête à tout casser, écrit par Ben Edlund.


Angel : Écoutez, que ça ne puisse pas faire de mal à notre image, je veux bien mais tous ceux qui viendront à ce truc sont des monstres invétérés et des criminels endurcis.
Lorne : Un hôte digne de ce nom ne porte pas ce genre de jugement.
Angel : On ne sait pas combien d'entre eux voudront se venger de nous ou d'autres invités, mais c'est la recette parfaite pour un incontrôlable bain de sang.
Lorne : Tu viens de décrire toutes les bonnes soirées auxquelles j'ai assisté.

  • David Boreanaz, Andy Hallett, Angel, saison 5, Une fête à tout casser, écrit par Ben Edlund.


Lorne : Artode ! Bienvenu, cher ami. Au fait, j'adore votre veste.
Artode : C'est pyléen.
Lorne : Oh, fabriqué à Pylea, ma dimension d'origine.
Artode : Pas fabriqué à... fabriqué avec. Je l'ai dépiauté moi-même. Un copain à vous ?

  • Andy Hallett, Michael Maize, Angel, saison 5, Une fête à tout casser, écrit par Ben Edlund.


Sebassis : Enfile une chemise, Angel. Une exécution publique requiert un tant soit peu de décence.

  • Leland Crooke, Angel, saison 5, Une fête à tout casser, écrit par Ben Edlund.


Épisode 6: Cœur de héros[modifier]

Lorne : Et quand tout le monde saura que tu as tabassé un pauvre vieillard innocent, les gros méchants y réfléchiront à deux fois avant de s'attaquer au terrible Angel.
Spike : Ouais. Les vieux vont en faire pipi dans leurs couches et tu vas être la terreur des maisons de retraite, bravo.
Angel : Je vous répète que je n'ai tabassé personne, alors concentrons-nous sur ce qui est important, à savoir les corps de Wesley.
Fred : Wesley a plusieurs corps ?

  • Andy Hallett, James Marsters, David Boreanaz, Amy Acker, Angel, saison 5, Cœur de héros, écrit par Jeffrey Bell.


Gunn : J'ai toujours pas pigé ce que le fantôme décoloré faisait là.
Spike : Oh, je peux rien faire. Ni fumer, ni boire, ni me tripoter. Alors quel plaisir il me reste à part vous regarder vous ramasser en jouant les Agatha Christie ?
Wesley : Ouais, et rappelle-moi de quelle façon tu t'es retrouvé assis à l'avant.
Spike : C'est la place du mort.

  • J. August Richards, James Marsters, Alexis Denisof, Angel, saison 5, Cœur de héros, écrit par Jeffrey Bell.


Angel : Vous attendez un peu trop des gens peut-être.
Numero Cinco : Est-ce trop leur demander que de se souvenir de leur passé ? D'honorer ceux qui se sont sacrifiés ?
[...]
Angel : Personne ne nous force à aller nous battre, à mettre nos vies en danger. On le fait parce qu'on peut le faire, parce qu'on sait le faire. On le fait en dépit de l'oubli et de l'ingratitude, en dépit du fait qu'il n'y a pas de jolie récompense en fin de journée, autre que les vies sauvées.

  • David Boreanaz, Danny Mora, Angel, saison 5, Cœur de héros, écrit par Jeffrey Bell.


Épisode 7: Lignée[modifier]

Lorne (en parlant du père de Wesley) : On dirait l'enfant de l'amour de Richard Harris et de Winston Churchill, ce qui d'après mes sources n'est peut-être pas aussi ridicule que ça en a l'air.
Wesley : Lorne dirige le Département Spectacles.
Roger Wyndam-Pryce : Le Département Spectacles ? C'est certainement indispensable dans la lutte contre le mal.


Fred : Cette créature est vraiment à la frontière de l'humain et du robot.
Spike : Donc, tu n'élimines pas l'hypothèse d'un humain ayant péché avec un robot ? Le sexe avec les robots est beaucoup plus courant qu'on ne le pense.

  • Amy Acker, James Marsters, Angel, saison 5, Lignée, écrit par Drew Goddard.


Épisode 8: Destin[modifier]

Angelus (au sujet de Drusilla) : Oui, c'est une gentille petite. Un peu piquée, elle n'a certes pas toute sa tête.
Spike : Elle n'est pas... elle est... C'est comme s'il y avait un petit enfant en elle.
Angelus : Peut-être deux ou trois à l'heure qu'il est.

  • David Boreanaz, James Marsters, Angel, saison 5, Destin, écrit par David Fury et Steven S. DeKnight.


Spike : Vas-y héros, explique-moi. Aide-moi à comprendre et je te dirai pourquoi tu ne peux pas me supporter.
Angel : Parles-en à ton psy.
Spike : Parce qu'à chaque fois que tu me regardes, tu vois toutes les horreurs que j'ai faites, toutes les vies que j'ai prises. À cause de toi, Drusilla a fait de moi un vampire. Mais toi, tu as fait de moi un monstre.
Angel : Non, c'est pas vrai. J'ai juste ouvert la porte et laissé sortir le vrai Spike.
Spike : Tu n'as jamais connu le vrai Spike. Tu passais trop de temps à t'observer le nombril, à prier pour qu'il existe quelqu'un d'aussi abject que toi dans le monde pour que tu puisses encore t'accepter.

  • James Marsters, David Boreanaz, Angel, saison 5, Destin, écrit par David Fury et Steven S. DeKnight.


Angel : Spike, attends. Ce n'est pas une récompense, ni un trophée. Une croix que tu devras porter jusqu'à ce qu'elle te réduise en cendres, crois-moi je sais. Alors pose-toi la question, est-ce vraiment le destin auquel tu es promis ? Est-ce même réellement ce que tu veux ou est-ce juste une histoire de rivalité entre toi et moi ?
Spike : Un peu des deux en fait.

  • David Boreanaz, James Marsters, Angel, saison 5, Destin, écrit par David Fury et Steven S. DeKnight.


Épisode 9: Harmony ne compte pas pour du beurre[modifier]

Harmony : C'est vrai, j'ai fait quelques choix pas très judicieux mais c'est pas facile quand on n'a pas d'âme.


Épisode 10: Cauchemars[modifier]

Gunn : Je crois que ça va vous intéresser. Plusieurs rapports concernant un justicier dans les rues hier soir. Apparemment, ce serait un vampire.
Wesley : Angel n'a pas bougé d'ici. [Il lit le rapport] L'homme en question aurait tué deux vampires à une station-service et demandé aux femmes qu'il avait sauvé si elles aimeraient, je cite « s'envoyer une bouteille de gnôle avec lui en écoutant des vieux disques des Sex Pistols. »

  • J. August Richards, Alexis Denisof, Angel, saison 5, Cauchemars, écrit par Brent Fletcher.


Lindsey McDonald : T'es aussi dur avec tous tes potes ?
Spike : Je suis super doux à l'intérieur.

  • Christian Kane, James Marsters, Angel, saison 5, Cauchemars, écrit par Brent Fletcher.


Épisode 11: Folle[modifier]

(Après que Spike soit passé à travers une fenêtre.)
Angel : Qu'est-ce qui se passe ?
Spike : J'ai juste eu envie de voir ce que ça faisait de s'écraser par terre.

  • David Boreanaz, James Marsters, Angel, saison 5, Folle, écrit par Steven S. DeKnight et Drew Goddard.


Andrew : Spike, c'est toi, c'est vraiment toi ! Mon psy pensait que je me berçais d'illusions mais je savais que tu reviendrais. Tu es comme Gandalf le Blanc ressuscité par miracle du gouffre du Balrog, plus resplendissant que jamais.

  • Tom Lenk, Angel, saison 5, Folle, écrit par Steven S. DeKnight et Drew Goddard.


Épisode 12: Le Retour de Cordelia[modifier]

Fred : Angel, tu ne vas pas y aller tout seul ?
Angel : Ce dispositif est pour moi. Je ne vais pas risquer la vie des gens que j'aime.
Spike : Je viens.
Angel : O.K.

  • Amy Acker, David Boreanaz, James Marsters, Angel, saison 5, Le Retour de Cordelia, écrit par David Fury.


Angel (à Lindsey) : Peu importe ce que tu fais. Peu importe l'endroit où je suis et le méchant que tu crois être devenu. Parce que quoi qu'il arrive, je suis Angel. Et les types comme toi, je les écrase.

  • David Boreanaz, Angel, saison 5, Le Retour de Cordelia, écrit par David Fury.


Épisode 14: Les Marionnettes maléfiques[modifier]

Angel : On sait tous très bien ce qui arrivera si...
Wesley : Si quoi ? Si jamais tu fais l'expérience du bonheur parfait ?
Angel : Je redeviens Angelus, et si on peut éviter que...
Wesley : Il y a très peu de chances que ça arrive. Dans 99,999% des relations amoureuses, on atteint au maximum un bonheur acceptable.

  • David Boreanaz, Alexis Denisof, Angel, saison 5, Les Marionnettes maléfiques, écrit par Joss Whedon et Ben Edlund.


Spike : T'es une foutue petite marionnette ?!

  • James Marsters, Angel, saison 5, Les Marionnettes maléfiques, écrit par Joss Whedon et Ben Edlund.


(Lorne vient de trouver Angel, transformé en marionnette, à moitié déchiqueté)
Lorne : Un médecin ! [...] Au secours ! Y a t-il un Geppetto dans la salle ?!

  • Andy Hallett, Angel, saison 5, Les Marionnettes maléfiques, écrit par Joss Whedon et Ben Edlund.


Épisode 15: Un trou dans le monde[modifier]

(Wesley entre dans le bureau alors qu'Angel et Spike se disputent violemment)
Wesley : Pardonnez-moi, c'est un problème qui nous concerne tous ?
Angel : Non.
Wesley : Ça avait l'air d'être très sérieux à vous entendre.
Angel : C'était purement théorique. Une joute intellectuelle.
Spike : On discutait pour savoir... Si des hommes des cavernes et des astronautes en venaient à se battre, qui gagnerait ?
Wesley : C'est pour ça que vous vous disputez depuis quarante minutes ? [Il réfléchit] Est-ce que les astronautes sont armés ?

  • Alexis Denisof, David Boreanaz, James Marsters, Angel, saison 5, Un trou dans le monde, écrit par Joss Whedon.


Wesley : Tu n'as dormi qu'une heure.
Fred : C'est une heure que j'ai de moins à vivre.

  • Alexis Denisof, Amy Acker, Angel, saison 5, Un trou dans le monde, écrit par Joss Whedon.


Spike (penché au-dessus du Puits sépulcral) : Ça va jusqu'au bout, de l'autre côté. Alors, si ça se trouve, il y a un type, quelque part en Nouvelle-Zélande, penché au-dessus d'un pont comme celui-ci qui regarde en bas, pareil que nous. Il y a un trou dans le monde.

  • James Marsters, Angel, saison 5, Un trou dans le monde, écrit par Joss Whedon.


Fred : Pourquoi je peux pas rester ?

  • Dernières paroles de Fred
  • Amy Acker, Angel, saison 5, Un trou dans le monde, écrit par Joss Whedon.


Épisode 16: Coquilles[modifier]

Illyria : Y a-t-il autre chose que le chagrin dans cette vie ?
Wesley : Il y a l'amour, et aussi l'espoir. Il y a l'espoir de trouver quelque chose qui en vaille la peine, d'avoir un jour la chance de goûter au bonheur, de pouvoir malgré tout être encore surpris.
Illyria : Et ça suffit pour continuer à vivre ?

  • Amy Acker, Alexis Denisof, Angel, saison 5, Coquilles, écrit par Steven S. DeKnight.


Épisode 17: Sous la surface[modifier]

Spike : T'as pas l'intention de faire une bêtise, là ?
Angel : Je l'ai faite en venant ici. Je me suis menti tous les jours en prétendant pouvoir rendre le monde meilleur.
Spike : Bienvenu sur cette planète. On se fabrique tous des mines réjouies en se levant le matin alors que tout ce qu'on veut, c'est se taper la femme du voisin, lui taper un maximum de fric et, tant qu'on y est, éviter de penser au tiers de l'humanité qui crève de faim.

  • James Marsters, David Boreanaz, Angel, saison 5, Sous la surface, écrit par Sarah Fain et Elizabeth Craft.


Angel : Je sais que tu es très mal à cause de ta responsabilité dans la mort de Fred, et il y a de quoi. Il y a de quoi être insomniaque jusqu'à la fin de ses jours. C'est ce qui t'attend, parce que t'es un type bien. Tu as signé un bout de papier, c'est tout.
Gunn : Mais je savais. Je savais pas pour Fred mais quand j'ai signé, je savais qu'il y aurait des conséquences.
Angel : Des chances de pouvoir expier ses fautes, il s'en présente toujours, mais il faut les saisir. Tu ne peux pas te cacher dans une chambre d'hôpital en espérant oublier. Tu n'oublieras jamais.

  • David Boreanaz, J. August Richards, Angel, saison 5, Sous la surface, écrit par Sarah Fain et Elizabeth Craft.


Wesley : Vous ne connaissez pas les cauchemars, j'imagine. Ni le sommeil, ni toutes ces conneries.
Illyria : De mon temps, les cauchemars marchaient parmi nous. Ils marchaient et dansaient, transperçaient leurs victimes en plein jour, étalaient leurs peurs et leurs plus inaccessibles désirs à la vue de tous. Dans le but de nous faire rire.
Wesley : Je parie que vous rigoliez comme des petits fous.
Illyria : Les cauchemars sont désormais enfermés dans la tête des humains, comme de pitoyables échos d'eux-mêmes. Je me demande qui ils ont offensé pour mériter un tel destin.

  • Alexis Denisof, Amy Acker, Angel, saison 5, Sous la surface, écrit par Sarah Fain et Elizabeth Craft.


Eve : Lindsey ! Qu'est-ce qu'ils t'ont fait mon amour ?
Angel : Il va très bien.
Spike : Nous par contre, on a failli se faire trucider par un démon sado-maso, merci de vous inquiéter.

  • Sarah Thompson, David Boreanaz, James Marsters, Angel, saison 5, Sous la surface, écrit par Sarah Fain et Elizabeth Craft.


Wesley : Les murs sont moins oppressants quand on ne les voit pas.
Illyria : Mais ils sont toujours là. [...] Votre monde est tellement petit. Et pourtant, vous vous cloîtrez dans des pièces encore plus exigües. Vous vous enfermez à l'intérieur de petites boîtes, de routines.
Wesley : Il y a des choses pires que les murs. Terribles et magnifiques. Si nous les regardons trop longtemps, elles nous brûleront jusqu'aux entrailles. Des vérités intolérables, au quotidien.

  • Alexis Denisof, Amy Acker, Angel, saison 5, Sous la surface, écrit par Sarah Fain et Elizabeth Craft.


Épisode 18: Une autre réalité[modifier]

Illyria (à Wesley) : Tu empestes la frustration. Elle se dégage de toi comme de la fumée.
Spike : Nous en fait, on appelle ça du whisky. Écossais, douze ans d'âge, si je ne m'abuse. Excellent choix.

  • Amy Acker, James Marsters, Angel, saison 5, Une autre réalité, écrit par Drew Goddard.


Illyria : Je voudrais garder Spike comme animal de compagnie.

  • Amy Acker, Angel, saison 5, Une autre réalité, écrit par Drew Goddard.


Wesley : Il existe deux types de souvenirs, les véritables et ceux qui sont fabriqués. Les distinguer n'est pas chose facile. On essaie de masquer la réalité, de l'oublier, de se concentrer sur les autres souvenirs. On les a créé pour une bonne raison.
Illyria : Se dissimuler la vérité ?
Wesley : Vivre avec elle.

  • Alexis Denisof, Amy Acker, Angel, saison 5, Une autre réalité, écrit par Drew Goddard.


Épisode 19: Bombe à retardement[modifier]

Wesley : La guerre de mille ans du Bien contre le Mal a bel et bien commencé.
Angel : Sauf que le Mal n'a encore prévenu personne ce qui explique qu'il soit en train de gagner.
Spike : Et, petite parenthèse, il semble qu'on soit du mauvais côté… Ou du bon si on aime gagner.
Gunn : Vous y croyez dur comme fer.
Angel : La prochaine fois que tu sors, regarde autour de toi. Tu y croiras aussi.

  • Alexis Denisof, David Boreanaz, James Marsters, J. August Richards, Angel, saison 5, Bombe à retardement, écrit par Ben Edlund.


Marcus Hamilton : Les bénéfices sont ce qui permet de maintenir ce bon petit navire du bien à flot. C'est Wolfram & Hart ici, pas la Batcave.

  • Adam Baldwin, Angel, saison 5, Bombe à retardement, écrit par Ben Edlund.


Épisode 20: La Fille en question[modifier]

Ilona Costa Bianchi : Quel honneur ! Le grand Angelus !
Angel : En fait, c'est Angel.
Ilona Costa Bianchi : Ah oui, c'est vrai. Les bohémiens vous ont donné une âme toute neuve. Les bohémiens sont des gens répugnants. [Elle crache par terre] On arrête, on en parle plus.

  • Carole Raphaelle Davis, David Boreanaz, Angel, saison 5, La Fille en question, écrit par Drew Goddard et Steven S. DeKnight.


Alfonso (alors qu'Angel et Spike se battent contre ses hommes) : Tiens donc, des Américains qui ont recours à la violence pour résoudre leurs problèmes, quelle surprise !

  • David Lee, Angel, saison 5, La Fille en question, écrit par Drew Goddard et Steven S. DeKnight.


Épisode 21: Jeu de pouvoir[modifier]

Spike : Chut ! Tu sens ?
Illyria : Toutes les odeurs qui existent en ce monde provoquent la même répugnance chez moi.
Spike : J'adore quand tu m'aides.

  • James Marsters, Amy Acker, Angel, saison 5, Jeu de pouvoir, écrit par David Fury.


Angel : Une fourmi avec les meilleures intentions du monde ou le plus diabolique des plans restera toujours une fourmi.

  • David Boreanaz, Angel, saison 5, Jeu de pouvoir, écrit par David Fury.


Épisode 22: L'Ultime Combat[modifier]

Sebassis : Le Cercle ne tolère pas les secrets.
Angel : C'est intéressant pour une société secrète.

  • Leland Crooke, David Boreanaz, Angel, saison 5, L'Ultime Combat, écrit par Jeffrey Bell et Joss Whedon.


Lindsey McDonald : Si vous voulez de moi, je ferais partie de l'équipe.
Angel : Je vous veux, Lindsey... Je me suis mal exprimé.
Lindsey McDonald : Oui, faudra penser à reformuler ça.

  • Christian Kane, David Boreanaz, Angel, saison 5, L'Ultime Combat, écrit par Jeffrey Bell et Joss Whedon.


Spike : Mon âme s'est enfoncée dans un fiévreux repos, Minuit descend en vêtements couleurs de geai.
Mais regarde, là-bas à l'horizon, un dernier rayon de soleil perce l'obscurité de sa flamboyante lueur.
Mon cœur se gonfle, un renflement y a poussé, inspiré par ta beauté éblouissante.

  • James Marsters, Angel, saison 5, L'Ultime Combat, écrit par Jeffrey Bell et Joss Whedon.


Angel : Les gens qui se foutent de tout ne comprendront jamais les autres.
Marcus Hamilton : Oui, mais on en a rien à foutre.

  • David Boreanaz, Adam Baldwin, Angel, saison 5, L'Ultime Combat, écrit par Jeffrey Bell et Joss Whedon.


Gunn : Bon alors, tu prends les trente mille premiers sur ta gauche.
Illyria : C'est peine perdue, vous tiendrez tout au plus dix minutes.
Gunn : Alors, qu'elles soient mémorables.
Spike : Et au niveau plan ?
Angel : On se bat.
Spike : Tu peux pas préciser un peu ?
Angel : Et bien personnellement, ça me dirait bien de me faire le dragon. Allez, au boulot !

  • J. August Richards, Amy Acker, James Marsters, David Boreanaz, Angel, saison 5, L'Ultime Combat, écrit par Jeffrey Bell et Joss Whedon.


Autres projets: