Affaire Seznec

Citations « Affaire Seznec » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

L'affaire Guillaume Seznec restera l'une des plus grandes énigmes judiciaires du XXe siècle. Pendant plus de 80 ans, elle défraye la chronique judiciaire.

Citations[modifier]

Avec son bandeau sur les yeux, la justice était aveugle. Depuis l'affaire d'Outreau, elle est devenue sourde. Avec l'affaire Seznec, elle est devenue folle. Honte à elle ! Les juges avaient une occasion unique de se racheter. C'est raté.

  • Déclaration à la suite du 14e et dernier rejet du recours en révision du procès Seznec.
  • Denis Le Her-Seznec, 14 décembre 2006, dans Le Figaro, paru 15 décembre 2006, Cyrille Louis.


Mais, concernant Seznec, comment prouver qu'il est innocent d'un meurtre dont on ne sait même pas s'il a été commis ? Comment découvrir la preuve de l'innocence alors qu'il n'y a aucune preuve de culpabilité ? La procédure en révision est, en elle-même, perverse à cet égard. Elle contraint celui qui demande la révision à démontrer l'impossible ! Cela explique que depuis 1945 en France - mais il en va de même ailleurs - seuls sept condamnés ont été finalement acquittés après révision.

  • Éditorial à la suite du 14e et dernier rejet du recours en révision du procès Seznec
  • Jean-Noël Cuénod, 14 décembre 2006, dans La Tribune de Genève, paru 15 décembre 2006, Jean-Noël Cuénod.


Monsieur, vous avez le droit de maudire vos juges, mais respectez cette enceinte.

  • Réponse du Président Cotte à l'issue du 14e rejet du procès en révision de Guillaume Seznec
  • Bruno Cotte, 14 décembre 2006, dans Ouest France, paru 15 décembre 2006, Bernard Le Solleu.


Ce n'est pas un arrêt de justice qui a été prononcé, c'est un réquisitoire. Tous les faits qui risquaient de provoquer la révision ont été passés sous silence. La Cour de cassation ne veut pas qu'il y ait des requêtes en révision. En fait, le doute, pour elle, est un élément de culpabilité

  • Déclaration à la suite du 14e et dernier rejet du recours en révision du procès Seznec.
  • Jean-Denis Bredin, avocat de la famille Seznec, 14 décembre 2006, dans Ouest France, paru 15 décembre 2006, Ouest France.


Pour révoltante qu'elle apparaisse, cette position obéit à une certaine logique: sauvegarder vaille que vaille « l'autorité de la chose jugée. »

  • Editorial à la Tribune de Genève à la suite de l'arrêt du 14 décembre 2006
  • Jean-Noël Cuénod, 15 décembre 2006, dans La Tribune de Genève, paru 15 décembre 2006, Jean-Noël Cuénod.