28 Jours plus tard

Citations « 28 Jours plus tard » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

28 jours plus tard (28 Days Later) est un film britannique réalisé par Danny Boyle et écrit par Alex Garland en 2002.

Citations[modifier]

Mark : Donc, première leçon, ne jamais se déplacer seul sauf s'il n'y a aucune autre solution. Seconde leçon, ne sortir que pendant la journée sauf s'il n'y a aucune autre solution. Demain, on t'accompagnera, on ira voir tes parents morts tous ensemble, d'accord ?

  • Noah Huntley, 28 Jours plus tard (2002), écrit par Alex Garland


Selena : Tu as des projets, Jim ? Tu veux qu'on trouve un remède et qu'on sauve le monde, ou qu'on tombe amoureux et qu'on baise ? Projets pour quoi faire ? Survivre est devenu notre raison d'être.

  • Naomie Harris, 28 Jours plus tard (2002), écrit par Alex Garland


Frank (arrêtant la voiture à l'entrée d'un tunnel) : Qu'est-ce qu'on fait ?
Selena : C'est le chemin le plus direct pour traverser le fleuve.
Jim : Non, non, non, non, on prend le chemin indirect, le chemin qui est bien dégagé et où il n'y a aucun tunnel.

  • Brendan Gleeson, Naomie Harris et Cillian Murphy, 28 Jours plus tard (2002), écrit par Alex Garland


Jim : Et voilà, c'est vraiment une idée à la con. Vous savez pourquoi ? Parce que c'est évident que c'est une idée à la con !

  • Cillian Murphy, 28 Jours plus tard (2002), écrit par Alex Garland


[Jim vient de prendre une bouteille de whisky au hasard dans un rayon du supermarché]
Frank : Repose ça.
Jim : Quoi ?
Frank : La gnôle, ça se choisit.

  • Brendan Gleeson et Cillian Murphy, 28 Jours plus tard (2002), écrit par Alex Garland


Jim : Oh cool, du valium ! Non seulement on aura plus de problèmes pour arriver à s'endormir, mais si on se fait attaquer au milieu de le nuit, ça nous sera égal. Deux chacun ?

  • Cillian Murphy, 28 Jours plus tard (2002), écrit par Alex Garland


Sergent Farrell : Quand on regarde toute la vie de la planète, nous... je veux dire l'être humain, on est là depuis deux battements de paupière. Donc, si ce virus nous emporte tous, ce sera ça le retour à la normalité.
[…]
Major Henry West : Voilà ce que moi j'ai vu en quatre semaines de contamination : des humains tuant des humains. Et c'est ce que j'ai vu les quatre semaines qui ont précédé la contamination, et les quatre semaines précédentes et presque toutes les semaines depuis aussi longtemps que je me rappelle. Des humains tuant des humains. Et c'est ça qui dans mon esprit est l'état de normalité authentique.

  • (en)

    Sergeant Farrell : If you look at the whole life of the planet, we… You know, man has only been around for a few blinks of an eye. So if the infection wipes us all out, that is a return to normality.
    […]
    Major Henry West : This is what I've seen in the four weeks since infection: people killing people. Which is what I saw in the four weeks before infection, and the four weeks before that…as far back as I care to remember, people killing people. Which to my mind puts us in a state of normality right now.

  • Stuart McQuarrie et Christopher Eccleston, 28 Jours plus tard (2002), écrit par Alex Garland


Major Henry West : Des contaminés, combien en avez-vous tué ? Vous ne seriez pas en vie si vous n'aviez tué personne.

  • (en) Since it began, who have you killed? You wouldn't be alive now if you hadn't killed somebody.
  • Christopher Eccleston, 28 Jours plus tard (2002), écrit par Alex Garland


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimedia :

Article sur Wikipedia.